Covid-19 : en Chine, les Pékinois redoutent un confinement général

Publié
Covid-19 : en Chine, les Pékinois redoutent un confinement général
Article rédigé par
N.Couadou, T.Dorseuil - France 2
France Télévisions

En Chine, après Shanghai, c'est au tour de Pékin d'être touché par des mesures drastiques pour faire face à l'épidémie de Covid-19. Le confinement généralisé n'est en revanche pas encore acté, mais les habitants le redoutent.

Les autorités chinoises craignent que l'épidémie de Covid-19 se propage à Pékin (Chine). Dans la capitale d'un des pays aux restrictions les plus drastiques, les autorités ont condamné une partie des stations de métro, et les restaurants sont fermés. Les habitants sont par ailleurs appelés à se faire tester, même si la ville ne compte officiellement qu'une dizaine de cas.

Des quartiers cadenassés par les autorités

Certains quartiers de Pékin où vivent des habitants infectés au Covid-19 ont été totalement cadenassés par les autorités. Les Pékinois redoutent un confinement général. À Shanghai (Chine), les habitants respirent un peu. Dans cette ville de 26 millions d'habitants toujours confinée, certaines usines ont rouvert leurs portes et, depuis quelques jours, les habitants des zones plus épargnées par l'épidémie peuvent enfin sortir de chez eux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.