Covid-19 : Emmanuel Macron préfère temporiser avec de prendre de nouvelles mesures

Un nouveau Conseil de défense sanitaire se tient mercredi 27 janvier au matin. Il ne devrait pas y avoir d’allocution du chef de l’État cette semaine.

France 2

Emmanuel Macron veut prendre son temps, alors qu’un nouveau Conseil de défense sanitaire a lieu mercredi 27 janvier au matin. Le chef de l’État veut avoir entre les mains des chiffres précis concernant trois indicateurs avant de prendre une décision sur la situation sanitaire. Premier indicateur, le couvre-feu à 18 heures. Il a été mis en place sur l’ensemble du territoire national le 6 janvier. Il faut à peu près une quinzaine de jours pour voir les conséquences de ce couvre-feu.

Incidences économiques et psychiques

Le deuxième indicateur, c’est la présence de variants sur le sol français. Depuis plusieurs jours, des tests positifs au Covid-19 sont analysés pour rechercher le variant britannique, le variant sud-africain et la variant brésilien. Enfin, troisième indicateur, l’incidence d’un troisième confinement sur l’économie, le mental et le social. Le chef de l’État estime qu’il n’a pas de chiffres précis. Il faut attendre au moins une semaine pour pouvoir se prononcer, explique la journaliste de France Télévisions Muriel Gensse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron donne un discours à l\'université Paris-Saclay, le 21 janvier 2021.
Emmanuel Macron donne un discours à l'université Paris-Saclay, le 21 janvier 2021. (YOAN VALAT / AFP)