Covid-19 : l'hypothèse d'un troisième confinement se précise

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : l'hypothèse d'un troisième confinement se précise
France 3
Article rédigé par
B. Aparis, A. Brogat, L. Haedrich, Y. Saidani - France 3
France Télévisions

Alors que la France est toujours touchée de plein fouet par l’épidémie de Covid-19, le choix d’un troisième confinement semble peu à peu inéluctable. Les scientifiques, de leur côté, tendent à plaider pour cette solution. 

Toujours vivement touchée par l’épidémie de Covid-19, la France va-t-elle être forcée de procéder à un troisième confinement ? Le schéma tend à se préciser car l’Hexagone a dénombré plus de 18 000 nouveaux cas en 24 heures et 2 965 malades en réanimation, rapporte France 3, lundi 25 janvier. Bien des habitants sont déjà résignés à un nouveau confinement. "Si on veut en sortir, il faut se confiner, il n’y a pas d’autre solution", estime une passante. "Si c’est le prix pour sauver des vies, je le comprends mais de l’autre côté, il y a aussi le poids économique", ajoute un homme. 

Des scientifiques déterminés 

Le virus résiste et s’adapte. Les variants compliquent la lutte contre l’épidémie. "Ils apparaissent de façons multiples. Ils ont un facteur de transmission nettement plus élevé", explique le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique Covid-19 sur BFM TV, dimanche 24 janvier. Pour Mircea Solonea, épidémiologiste à l’université de Montpellier (Hérault), il ne faut surtout pas attendre pour confiner.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.