Coronavirus : la France est-elle prête pour une nouvelle vague ?

À l'heure où beaucoup alertent sur la violence et l'imminence d'une deuxième vague, la France est-elle mieux préparée à l'épidémie depuis le mois de mars dernier ? 

FRANCE 2

Le virus continue de circuler : 14 000 cas Covid ont été confirmés samedi 26 septembre. Mais un indicateur semble prouver que les gestes barrières portent leurs fruits. Le taux de reproduction, autrement dit le nombre de personnes qu'un malade infecte, est légèrement supérieur à 1, aujourd'hui, contre 3 au plus fort de l'épidémie, lors du confinement. Le nombre de lits en réanimation est le même qu'avant l'épidémie. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, affirme toutefois que la capacité pourrait monter jusqu'à 12 000 places.

Les médecins disposent de plus de connaissances

Il n'y a, aujourd'hui, pas de médicament pour guérir du coronavirus, mais les médecins savent désormais mieux soigner les symptômes grâce à la combinaison de trois mesures : "l'oxygénothérapie à haut-débit mieux adaptée, la cortisone donnée précocement dès que le patient requiert de l'oxygène, et les anticoagulations à plus fortes doses préventives, dès l'admission à l'hôpital", énumère Bruno Megarbane, chef du service de réanimation de l'hôpital Lariboisière, à Paris. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d\'une conférence de presse à Marseille, le 25 septembre 2020.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d'une conférence de presse à Marseille, le 25 septembre 2020. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)