Cet article date de plus d'un an.

Confinement : quand les touristes désertent Paris

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Confinement : quand les touristes désertent Paris
France 2
Article rédigé par
G. De Florival, A. Esposito, J. Blondel, L. Hauville - France 2
France Télévisions

La capitale, privée de ses activités culturelles et de ses touristes, paraît bien morne en cette fin d’année. D’ordinaire, Paris attire en moyenne 4 millions de visiteurs au mois de décembre.

La tour Eiffel, le Louvre, et même les Champs-Elysées sont désertés en cette période de confinement. Une image presque irréelle comparée à la cohue habituelle sur la célèbre avenue à chaque mois de décembre. "L’avenue est triste, très triste, on ne sent pas du tout que c’est Noël", déplore un rare visiteur argentin. Le silence pèse sur toute la capitale, y compris à Montmartre, où les caricaturistes sont désœuvrés. Les hôtels ne sont occupés qu’à 20%, contre 90% à la même période en 2019. Les habitants du quartier en profitent. "Il y a une sérénité, je viens souvent me balader le matin, je vois tout Paris, le lever de soleil, et c’est assez incroyable, parce qu’on a l’impression que c’est que pour nous", se réjouit, de son côté, une riveraine.

Des péniches à quai depuis mars dernier

La péniche de Josselin Golitin est restée à quai depuis mars dernier. D’ordinaire, il organise des soirées cabaret à bord, et réalise au moment des fête 30% de son chiffre d’affaires, avec 400 à 500 clients par jour. En temps normal, Paris attire en moyenne 4 millions de visiteurs au mois de décembre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.