Confinement en Outre-mer : coup dur pour le tourisme en Martinique et à La Réunion

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Outre-mer : coup dur pour le tourisme en Martinique et à La Réunion
France 2
Article rédigé par
F. Bouquillat, Martinique 1ère, Réunion 1ère, E. Noël - France 2
France Télévisions

La flambée des cas inquiète en Martinique et à La Réunion, où la population est à nouveau confinée. Un véritable coup dur pour le secteur du tourisme.

Le couvre-feu sera mis en place dès vendredi 30 juillet à 19 heures en Martinique, avec une interdiction de déplacement à plus de dix kilomètres de chez soi. Une mesure qui déçoit de nombreux touristes, contraints de raccourcir leurs vacances. "Si l'idée consiste à rester enfermé entre quatre murs, chose que je fais déjà suffisamment en métropole, je ne vois pas l'intérêt de rester", confie un vacancier.

"J'avance mon départ"

Les restaurants, eux, vont fermer pour trois semaines au moins. Ce qui inquiète les employés, tout comme à La Réunion, où les déplacements de plus de dix kilomètres seront interdits la journée, dès samedi 31 juillet, avec un couvre-feu entre 18 heures et 5 heures. Les touristes sont désappointés, à l'image de l'un d'entre eux : "j'avance mon départ, je pars dimanche parce qu'on ne peut plus rien faire". Le confinement a pour objectif de casser la plus grosse vague de contaminations jamais subie jusque-là par La Réunion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.