Confinement : vers un pic de déplacements en fin de journée à Paris ?

Une nouvelle restriction a été mise en place mercredi 8 avril à Paris en réaction au nombre inhabituel de joggeurs dans les rues. Une mesure censée répartir le flux de personnes qui ont besoin de sortir. 

France 3

Des coureurs qui slaloment entre les promeneurs. Des sportifs venus s'entraîner au grand air sans toujours respecter les distances nécessaires et sans avoir le visage protégé. Des scènes qui ont été tournées mercredi 8 avril après 19 heures à Paris. Beaucoup le concèdent : ils ont tout simplement décalé leur séance sur le créneau autorisé. 

Une pratique sportive restreinte en journée dans cinq autres départements

L'interdiction de la pratique sportive entre 10 heures et 19 heures à Paris a-t-elle créé un pic de déplacements en fin de journée ? L'impression est largement partagée et suscite l'inquiétude parmi les coureurs. Les autorités n'ont pour l'heure communiqué aucun chiffre pouvant traduire une éventuelle hausse de la fréquentation en fin de journée. Mercredi 8 avril au soir, le directeur général de la santé a de nouveau appelé les Français à rester raisonnables sur leurs sorties. Cinq autres départements d'Île-de-France ont également choisi de restreindre la pratique sportive en journée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un joggeur dans une rue de Paris, le 4 avril 2020. 
Un joggeur dans une rue de Paris, le 4 avril 2020.  (EMMANUEL FRADIN / HANS LUCAS / AFP)