Confinement : "SOS amitié a restructuré ses lignes d'écoute pour recevoir des appels de personnes seules", indique Serge Hefez

Les lignes de SOS amitié connaissent un surcroît d'activité depuis le début du confinement. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un membre de SOS amitié au téléphone dans les locaux de l'association en 2011.  (JEAN-BAPTISTE QUENTIN / MAXPPP)

"SOS Amitié a restructuré toutes ses lignes d'écoute pour que les écoutants puissent écouter de chez eux et recevoir des appels de personnes qui sont seules et qui ont besoin de parler", a indiqué dimanche 22 mars sur franceinfo Serge Hefez, psychanalyste et membre du conseil d'administration de SOS amitié. Sur cette ligne d'écoute, "il y a des gens qui vont aller plus loin par rapport à vous-même, pour stimuler vos propres capacités de lutte contre la solitude", explique le psychanalyste. L'association SOS amitié connaît un surcroît d'activité en cette période de confinement lié à l'épidémie de coronavirus

>>> Suivez en direct les dernières informations liées à l'épidémie de coronavirus

Interrogé par franceinfo sur les moyens de lutter contre la solitude, Serge Hefez conseille également aux personnes habitant en appartement de sortir un peu de chez soi. "Vous n'êtes pas en prison. On a le droit de descendre de chez soi seul, de faire le tour du pâté de maison, de faire quelques pas, de s'aérer surtout." Le psychanalyste conseille également de faire de l'exercice. "Vous pouvez faire de la gymnastique aussi. Vous mettez un petit tapis par terre. Vous faites des mouvements, vous bougez (…) Faire une demi-heure de gymnastique par jour et s'y contraindre, c'est déjà quelque chose qui est pas mal par rapport au corps."

"Tout le monde n'est pas pareil", face à la solitude, explique le psychanalyste, pour certains "c'est vraiment une problématique de dépression et une problématique mélancolique qui peut faire autant de mal que le virus". D'après Serge Hefez, il ne faut pas hésiter à faire appel aux associations d'écoute comme SOS amitié car "chacun doit trouver sa façon, la meilleure façon dont il peut fourbir ses armes si je peux dire, pour lutter contre cette guerre-là".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.