Cet article date de plus d'un an.

Confinement : la cuisine fait son retour en force dans les foyers français

Quelles sont les occupations des Français pendant le confinement ? C’est à cette question – entre autres – que répond un sondage Odoxa pour franceinfo publié mardi 7 avril 2020. Il en ressort que la cuisine est devenue une des activités principales des foyers français. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un tiers des Français citent la cuisine comme l'une de leurs distractions durant le confinement. (photo d'illustraiton) (FREDERIC CIROU / MAXPPP)

Si les principales distractions des Français confinés sont regarder la télévision (57 %) et surfer sur internet (44 %), la cuisine est citée par 29 % des Français interrogés comme l'un de leurs loisirs durant ce confinement, en vigueur depuis trois semaines. C'est ce qui ressort d'une enquête* menée par Odoxa-CGI pour franceinfo et France Bleu.

>> Coronavirus : retrouvez toutes les informations dans notre direct

Ainsi, la farine (lorsque les rayons sont garnis) et la levure sont devenus des incontournables dans le caddie de Virginie en ces temps de confinement. "On va pas sortir tous les jours acheter du pain, explique cette mère de famille de Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône), donc on fait beaucoup de pain, des sablés, beaucoup de gâteaux. Les enfants ils aiment bien faire la cuisine avec maman."

Passer du temps en famille

Mettre la main à la pâte, c'est une activité saine pour les enfants, qui les canalise note Claire, mère célibataire, qui se débat à la maison avec son travail et ses deux petits de 4 et 9 ans. "C'est sûr que cuisiner ça permet de faire des choses ensembles. Je pense que le budget a augmenté, d'autant qu'on est privés de beaucoup de choses qui nous font plaisir habituellement. C'est sans doute une façon de compenser psychologiquement par la nourriture."

C'est un bon moyen de compenser le temps qu'on passe en télétravail qui impose aux enfants d'être autonomes.

Claire, mère de deux enfants

à franceinfo

Comme Claire, Olivier travaille de chez lui. C'est le cas d'un quart des Français en ce moment. Pour ce cadre qui vit dans un appartement sans balcon, la nourriture vient assurer des moments de détente en famille. "On a beaucoup de boulot, et l'école nous occupe énormément, du coup c'est dur, pour nous parents, de suivre l'activité scolaire et l'activité professionnelle. Donc heureusement qu'on a des pauses repas pour se retrouver sur un terrain neutre, parce que ça fait beaucoup de tension à gérer."

Pour une fois, prendre le temps de cuisiner

Les Français profitent de ce temps à la maison pour préparer ce qu'ils n'ont pas le temps d'élaborer d'ordinaire. À Lyon, Véronique est confinée avec deux enfants."Je cuisinais déjà beaucoup avant le confinement. Je cuisine encore plus aujourd'hui. Je teste des choses qui demandent plus de temps, comme le levain maison par exemple. En plus des plats quotidiens, je fais des pâtisseries, des yaourts, des confitures, du pain."

Des cuisinières du confinement qui craignent une chose toutefois, la prise de poids, car réussir à s'accrocher au sport, qui plus est en appartement et en ville, est une tout autre affaire. 

*Cette enquête Odoxa-CGI pour franceinfo et France Bleu a été réalisée par Internet en plein cœur de l’épidémie, entre le 25 et le 30 mars 2020, auprès d’un échantillon de 3 004 Français représentatif de la population, âgés d'au moins 18 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.