Clubs, groupes de supporters... Quand le football français se mobilise contre le covonavirus

En cette période exceptionnelle liée à la pandémie de coronavirus, la Ligue 1 de football fait également preuve de solidarité. Les clubs mais aussi plusieurs groupes de supporters ont fait des dons ou mettent sur pied des cagnottes pour soutenir le personnel soignant.

(PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Alors que le football reprend en Chine, les stades sont vides dans l'Hexagone, les terrains et les vestiaires interdits d'accès et les joueurs sont confinés chez eux. Mais cela n'empêche pas le milieu du football de se mobiliser également contre le coronavirus et pour soutenir les soignants.

>>> Suivez les dernières informations liées à l'épidémie de coronavirus 

L’Olympique Lyonnais, par exemple, vient notamment de débloquer 300 000 euros, par l’intermédiaire de sa fondation, pour soutenir la lutte contre le coronavirus. Dans le détail, 100 000 euros iront financer la recherche contre le virus et 200 000 iront soutenir les services d’urgence des hôpitaux sur l’ensemble du territoire. Le club lyonnais a également lancé une plate-forme de financement participatif et appelé ses supporter à y contribuer. "On a constaté que les besoins étaient importants dans cette lutte contre le virus, explique Maëlle Trarieux, déléguée générale d’OL Fondation. On a aussi observé beaucoup d'élans de solidarité qui se sont créés sur le territoire. Donc on s'est dit qu'on pourrait à la fois donner nous-mêmes, mais aussi permettre à notre communauté de venir appuyer certaines actions et renforcer cette solidarité". 

Chaque club peut jouer son rôle, chacun avec ses moyens financiers et avec sa communauté, il faut essayer de s'aider les uns les autresMaëlle Trarieux, déléguée générale d'OL Fondationà franceinfo

Pourquoi ne pas avoir lancé un appel avec d'autres clubs professionnels ? "Si une initiative s'était lancée au niveau national, on aurait rejoint la dynamique, mais nous n'avons pas trouvé de démarche collective et on voulait agir vite, donc on a fait cela de notre côté", explique Maëlle Trarieux.

Les groupes de supporters se mobilisent également

Les initiatives se multiplient également chez certains groupes de supporters de clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, qui ont mis en place des cagnottes en ligne pour soutenir les soignants des hôpitaux. Par exemple, une levée de fonds solidaire a été lancée à Toulouse : "Notre groupe de supporters est un peu au "chômage technique" aujourd'hui puisque le championnat est suspendu et qu'on ne peut pas sortir pour se retrouver entre nous. On s'est donc dit 'Il y a des gens qui sont en première ligne face à cette épidémie, comment on peut les aider?'", raconte Alexandre Roux, le président des Indians Tolosa, un groupe de supporters du TFC. "On a donc décidé d'acheter des gateaux, du café, des goûters afin d'apporter un peu de réconfort aux personnels soignants durant leurs pauses. Cela leur évitera aussi d'aller en chercher au distributeur de l'hôpital", explique-t-il.

Certains clubs de supporters n’hésitent pas non plus à déposer des banderoles de soutien au personnel hospitalier. A Paris notamment, les ultras du Paris Saint-Germain en ont déployé une devant l’hôpital de la Pitié Salpétrière.