C'est mon boulot, France info

Chômage partiel : quelles conséquences pour la retraite et les congés ?

Pour des personnes en CDI à temps plein pas de gros changements pour la retraite. En revanche, ça peut être plus difficile pour les plus précaires, pour les temps partiels et les contrats courts.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un homme calcule le montant de sa retraite. Photo d\'illustration.
Un homme calcule le montant de sa retraite. Photo d'illustration. (MAXPPP)

Le quart des salariés sont désormais en chômage partiel, crise du coronavirus oblige. Cette activité partielle va-t-elle avoir des conséquences sur la retraite ou sur les congés ? Ce temps de chômage partiel va pénaliser pour le calcul de sa future retraite même la réforme est pour l’instant suspendue. Dans le système actuel, les périodes de chômage partiel ne permettent pas de valider des trimestres de retraite. En cela, le chômage partiel est différent du chômage tout court. Quand on est à Pôle emploi, on continue en effet de valider des trimestres. 

Pour autant, ça ne veut pas dire que vous n’allez pas – quand même – pouvoir avoir vos quatre trimestres en 2020. Il faut en effet avoir travaillé l’équivalent de 600 heures dans l’année payées au smic pour valider quatre trimestres. Le smic horaire étant à 10,15 euros, il suffit de percevoir 6 000 euros brut dans l’année pour valider quatre trimestres. Pour des personnes en CDI à temps plein, ça ne pose pas de problème. En revanche, ça peut être plus difficile pour les plus précaires, pour les temps partiels et les contrats courts.

Conséquences minimes sur le montant de la retraite

Le seul risque vient de la règle de calcul des 25 meilleures années. L’année 2020 ne figurerait pas dans ces 25 meilleures années. Concrètement, cela signifierait une perte de 5 euros nets par mois pour ceux qui partiront bientôt, selon Philippe Caré, spécialiste de la retraite au cabinet Perasma. Pour les plus jeunes, il ont encore le temps de cumuler et meilleures années et de noyer l’année 2020. 
 
Pour la retraite complémentaire, il existe déjà un dispositif qui permet d’avoir des points quand on est au chômage partiel. Il faut être indemnisé par son employeur et avoir été en activité partielle au moins 60 heures. Cela dit sur un mois de chômage partiel, on va effectivement avoir des points en mois.  Le site du magazine Capital a fait le calcul : si vous êtes payé 2 000 euros par mois, un mois de chômage partiel peut faire perdre pas plus de 9 euros par an de pension retraite. Evidemment la perte est plus importante quand le salaire monte. Pour un salarié payé 4 000 euros par mois, la perte est de 23 euros par an.

Pas de changement pour les congés payés : on continue à accumuler des droits à congés payés pendant le chômage partiel. Le code du travail prévoit ce cas que "la totalité des heures chômées est prise en compte pour le calcul de l’acquisition des droits à congés payés".

Même chose pour la participation et pour l’intéressement. Quand ils sont calculés sur le salaire, les salaires à prendre en compte sont ceux qu’aurait perçu le salarié s’il n’avait pas été placé en chômage partiel.
 

Un homme calcule le montant de sa retraite. Photo d\'illustration.
Un homme calcule le montant de sa retraite. Photo d'illustration. (MAXPPP)