8h30 franceinfo, France info

Application StopCovid, surconsommation d'Internet pendant le confinement, maintien des salaires... le "8h30 franceinfo" de Stéphane Richard

Stéphane Richard, PDG d'Orange, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 28 mai 2020. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Stéphane Richard, PDG d\'Orange, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", jeudi 28 mai 2020.
Stéphane Richard, PDG d'Orange, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 28 mai 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Stéphane Richard, PDG d'Orange, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 28 mai 2020. Application StopCovid, surconsommation Internet pendant le confinement, maintien des salaires... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély.

StopCovid, plus sûr que Facebook

L'application StopCovid, qui a pour objectif de prévenir et de suivre les cas contacts de coronavirus, sera disponible ce week-end. Mais le PDG d'Orange a pu l'installer pour "voir à quoi cela ressemblait". Lors de son examen par le Parlement, des voix se sont élevées pour alerter sur les risques sur la sécurité des données personnelles. Une critique balayée par Stéphane Richard. "On a demandé à des communautés de hackers d'attaquer pour tester la robustesse. Personne n'a réussi à cracker le système."

Le PDG d'Orange regrette qu'on ne "dépasse pas ces clivages." Selon lui, StopCovid est plus sécurisé que Facebook. "On utilise la technologie Bluetooth qui repose sur des clés de cryptage sur chaque téléphone. Chaque téléphone est doté d'un numéro Bluetooth qui est crypté", explique-t-il. 

Les télécoms "à la hauteur" pendant le confinement 

Durant le confinement, les Français se sont massivement connectés à Internet pour travailler ou pour se divertir. Malgré quelques saturations, "les télécoms ont été à la hauteur de la crise", estime Stéphane Richard. "Je suis fier et je remercie l'ensemble des salariés du groupe qui ont rendu cette performance possible", ajoute le PDG d'Orange. 

Pour répondre à ces besoins, "il a fallu augmenter rapidement la capacité de ces liens, la doubler en quelques jours. Les Français, à partir du confinement, ont consommé beaucoup de streaming notamment. Il y a eu des doublements, voire des triplements de trafic sur certains contenus."

Pas de chômage partiel chez Orange

De nombreux salariés ont été placés en chômage partiel depuis le début de la crise du coronavirus, mais ce n'est pas le cas chez Orange, assure Stéphane Richard : "Pas un seul salarié d'Orange n'a été au chômage partiel, l'entreprise a assumé la totalité de ses salariés."

"On a payé l'intégralité de nos salariés et on leur a garanti la totalité de leur rémunération y compris dans la partie variable. Toutes les personnes qui travaillent dans nos boutiques ont continué d'être payé intégralement. On a estimé qu'on devait cette solidarité à tous nos employés", affirme le PDG du groupe télécom. 

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du jeudi 28 mai 2020 :

Stéphane Richard, PDG d\'Orange, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", jeudi 28 mai 2020.
Stéphane Richard, PDG d'Orange, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 28 mai 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)