Air France : le plan de restructuration inquiète

Entre 8 000 et 10 000 postes pourraient être supprimés dans le groupe Air France. Le chiffre définitif n’a pas encore été communiqué, mais des milliers de salariés risquent de perdre leur poste. 

France 3

Malgré l’aide de l’État de sept milliards d’euros, la situation reste compliquée pour la compagnie Air France. 8 000 à 10 000 postes pourraient être coupés, soit jusqu’à 20% du personnel. Une conséquence directe de l’épidémie de coronavirus. Ce plan de restructuration annoncé mercredi 17 juin est vivement attaqué par les syndicats. Bruno Le Maire a réagi jeudi matin et a défini la ligne rouge que la compagnie ne devait pas franchir. 

"J’adore mon métier, c’est ma vie"

Concernant les suppressions d’emplois, 6 000 personnels au sol sont concernés, 2 000 hôtesses de l'air et stewards et près de 400 pilotes. La nouvelle inquiète les salariés. "J’ai bientôt 58 ans, si je suis dans le plan, c’est moi la première, moi j’adore mon métier, c’est ma passion, c’est ma vie", affirme Sylvie Chanut, cheffe de cabine chez Air France depuis trente ans. La filiale Hop! devrait être la plus touchée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des avions Air France sur le tarmac de Roissy.
Des avions Air France sur le tarmac de Roissy. (JOEL SAGET / AFP)