Le diabète, un mal invisible

En France, on estime que 700.000 personnes souffriraient du diabète sans le savoir. Cette semaine, une association mène une campagne d'incitation au dépistage.

FRANCE 2

La Fédération française des diabétiques veut sensibiliser le public au diabète. La fédération organise cette semaine une campagne d'incitation au dépistage. En France, 700.000 personnes seraient des diabétiques qui s'ignorent.

Jean François, 69 ans, est diabétique. Depuis qu'il a été diagnostiqué il y a huit ans, ce retraité a l'habitude de se piquer le doigt. Le geste est simple et indolore. En quelques secondes, le retraité connait son taux de sucre. À jeun, quand il est supérieur à 1,3 gramme par litre, il peut révéler un diabète. Le test est indispensable. La maladie affiche en effet, peu de signes. Invisible, elle se déclare chez les plus de 40 ans, avec la sédentarité et le surpoids.

De gros problèmes de santé

Sans dépistage, de graves complications peuvent apparaître : cécité, maladie rénale et surtout des problèmes nerveux. "L'important c'est de dépister une diminution de la sensibilité du toucher au niveau des pieds. C'est un des premiers signes d'atteinte neurologique du diabète", explique Nelly Hernandez, diabétologue. En France, le diabète de type 2 touche près de quatre millions de personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT