Canicule : en Île-de-France, le Samu voit rouge

Publié
Canicule : en Île-de-France, le Samu voit rouge
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Subra-Gomez, N. Auer, E. Noel - franceinfo
France Télévisions

Les pics de chaleurs actuels peuvent avoir des conséquences importantes sur les personnes âgées ou vulnérables. Reportage avec le Samu de Seine-Saint-Denis, qui voit actuellement les patients affluer.

Mardi 19 juillet, Paris et sa banlieue vivent sous les 40 °C. Les températures mettent le Samu sous tension. Le professeur Lapostole est urgentiste en Seine-Saint-Denis. Il vient d’être appelé par un patient âgé. "On a un niveau d’activité qui est anormal pour une période de mi-juillet", estime-t-il. Le Samu a été appelé pour une plaie au pied, mais sur place, les médecins découvrent que l’homme est déshydraté. Il est transporté à l’hôpital le plus proche. 

Plus de 2 000 appels par jour

Au centre de régulation du Samu, les appels s’enchaînent : plus de 2 000 par jour en ce moment, soit 30 % de plus que la normale. Associé à la septième vague de Covid-19, la canicule crée un cocktail délétère chez les personnes fragiles. Le Samu est appelé chez un patient de 89 ans. Positif au Covid-19, il était hospitalisé depuis plusieurs semaines, et était sorti le matin même. Selon les urgentistes, il a peut-être quitté l’hôpital trop vite, dans le contexte de chaleur.  

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.