Handicap : aveugle et centenaire, c'est possible

Miou Petitcollin vient de fêter ses 100 ans. Aveugle depuis ses 34 ans, son handicap ne l'a jamais empêchée de vivre sa vie comme elle le veut.

France 3

Miou Petitcollin a 100 ans tout pile. Tous les jours, elle se sert de son assistant vocal. La centenaire a perdu la vue à l'âge de 34 ans. Elle n'a jamais cessé d'aimer la littérature. Balzac en livre audio, un article sur l'enseignement de la philosophie en lecture tactile... Pour cette ancienne sage-femme, tous les supports sont bons. Miou Petitcollin a eu ses trois enfants avant de devenir aveugle. Elle a gravé leurs visages dans sa mémoire, puis a continué de les élever.

"Difficile à dire si cette époque-ci est meilleure que l'autre"

Non voyante, centenaire et autonome, elle fait toujours sa lessive, la vaisselle et la cuisine. C'est en août dernier qu'elle a soufflé ses 100 bougies. Ça l'a un peu bouleversée, mais elle en a vu d'autres. "En cent ans, il s'est passé tellement de choses... C'est difficile à dire si cette époque-ci est meilleure que l'autre", confie-t-elle. L'une de ses filles habite sur le même palier. À 70 ans, c'est elle qui la conduit au cours de théâtre. Elle nous confie que sa mère va parfaitement bien et a appris à se relever de tout. Miou récite 12 strophes d'un poème galant sans aucune hésitation. La centenaire fait travailler sa mémoire. Fin novembre, elle montera sur scène.

Le JT
Les autres sujets du JT
Miou Petitcollin vient de fêter ses 100 ans. Aveugle depuis ses 34 ans, son handicap ne l\'a jamais empêchée de vivre sa vie comme elle le veut.
Miou Petitcollin vient de fêter ses 100 ans. Aveugle depuis ses 34 ans, son handicap ne l'a jamais empêchée de vivre sa vie comme elle le veut. (France 3)