Cet article date de plus de cinq ans.

Les chenilles processionnaires font le retour

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Les chenilles processionnaires font le retour
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Elles sont un véritable danger pour l'homme et les animaux. Explications.

La douceur de l'hiver est sans doute à l'origine du phénomène. Dans le sud-est, les arbres sont infestés de milliers de nids de chenilles processionnaires. Les habitants en appellent aux pouvoirs publics pour éradiquer ces insectes qui peuvent représenter un danger.

"Jusqu'à la perte de l'oeil"

D'habitude, elles quittent leur habitat au printemps, par colonnes, avant d'aller s'enterrer pour se métamorphoser en papillons. Mais cette année, les températures douces les ont délogées plus tôt. Prenez garde, la douce apparence de ces chenilles est trompeuse. Leurs poils contiennent une toxine urticante libérée dès qu'elles se sentent agressées, un danger pour l'homme, comme pour les animaux. "Si ça touche la peau, ça va faire un petit bouton inflammatoire [...] mais si ça pénètre les lèvres, l'oeil, la paupière, ça fait des trous et ça peut aller jusqu'à la perte de l'oeil", expliquait Gilbert Gault, vétérinaire, en 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement et santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.