Terrorisme : Christian Estrosi souhaite "un fonds européen" pour sécuriser les grandes villes

Invité de franceinfo vendredi, le maire de Nice, Christian Estrosi, a évoqué les lourds investissements pour sécuriser sa ville après l'attentat du 14 juillet 2016 pour réclamer un soutien financier au niveau européen. 

Après les attaques en Catalogne, Christian Estrosi réclame la création d'un fonds européen, pour soutenir les grandes villes qui s'engagent contre le terrorisme. Invité de franceinfo vendredi 18 août, le maire de Nice évoque les lourds travaux et aménagements nécessaires, comme lui-même l'a mené dans sa ville, après l'attentat du 14 juillet 2016.

"Des investissements très lourds"

"Les grandes villes sont particulièrement visées par les attentats. 30 millions d'euros ont été investis à Nice, notamment pour sécuriser la Promenade des anglais, affirme Christian Estrosi. L'installation de caméras de vidéosurveillance, la possibilité d'utiliser la reconnaissance faciale par exemple, ce sont des investissements très lourds. Pour cela nous avons besoin d'avancer dans le droit européen, mais aussi dans la recherche de moyens."

"Il pourrait y avoir un fonds européen spécifiquement dédié à accompagner les communes européennes qui s'engagent à faire des investissements pour protéger leur population et leurs visiteurs, ajoute le maire de Nice. On peut aussi échanger nos informations et nos forces au plan européen."

Je réunirai les 28 et 29 septembre prochain les maires des villes européennes qui souhaitent réfléchir avec moi aux initiatives à proposer à la commission de Bruxelles. Une coopération européenne doit être mise en place.

Christian Estrosi, maire LR de Nice

à franceinfo

Le maire de Nice souhaite aussi "associer les villes qui sont nos partenaires : Tel-Aviv, Jérusalem, Casablanca, Tunis, Sousse, les grandes villes du sud qui sont largement concernées. Avec le réseau Euromed nous pourrions intervenir. Nous devons fédérer nos expériences, et ensemble nous armer pour gagner la guerre contre le terrorisme". 

Christian Estrosi, premier adjoint au maire de Nice, démissionnaire de la présidence de la région PACA invité de franceinfo jeudi 11 mai;
Christian Estrosi, premier adjoint au maire de Nice, démissionnaire de la présidence de la région PACA invité de franceinfo jeudi 11 mai; (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)