Interdiction de fumer dans les films français : "Il faudrait brûler tous les films de Claude Sautet !" s'insurge Serge Toubiana

Pour le critique de cinéma Serge Toubiana, interdire la cigarette à l'écran serait "un aveu de l'échec public de toutes les politiques de santé".

Serge Toubiana, président d\'Unifrance et directeur de la cinémathèque française de 2003 à 2016, le 3 octobre 2014.
Serge Toubiana, président d'Unifrance et directeur de la cinémathèque française de 2003 à 2016, le 3 octobre 2014. (THOMAS SAMSON / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Serge Toubiana, président d'UniFrance et directeur de la Cinémathèque française de 2003 à 2016 s'est dit, lundi 20 novembre sur franceinfo, "absolument terrifié" par l'idée qu'on puisse interdire aux acteurs français de fumer dans les films. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s'est déclarée devant le Sénat prête à une "action ferme" pour lutter contre le tabagisme et, pourquoi pas, à interdire la cigarette dans les films français.

"Il faudrait brûler tous les films de Claude Sautet, les interdire à tous les publics", a réagi le critique de cinéma. Selon lui, avec une telle mesure, le cinéma français "se tire une balle dans le pied". "Interdire n'a jamais aidé à quoi que ce soit", a conclu Serge Toubiana.

franceinfo : Que pensez-vous de l'hypothèse d'une interdiction de la cigarette dans les films ?

Serge Toubiana : C'est une interdiction de plus. Est-ce que c'est par l'interdiction et par la censure, qu'on va arriver à combattre ce fléau que semble être la cigarette ? C'est un aveu de l'échec public de toutes les politiques de santé depuis des décennies. Il faudrait brûler tous les films de Claude Sautet, les interdire à tous les publics. Il ne faudrait plus jamais regarder un film avec Humphrey Bogart, c'est dangereux. Il ne faudrait plus jamais montrer Winston Churchill en train de fumer le cigare, ou le général de Gaulle, sans parler de Georges Pompidou.

Vous ne pensez pas que cela puisse avoir une action bénéfique ?

On ne censure pas ! Il faut que la politique de la santé soit sans doute plus efficace mais ce n'est pas en interdisant aux acteurs de fumer ! D'ailleurs, ils fument de moins en moins dans les films, d'abord parce que, dans la réalité, les gens fument moins. Ensuite, quand on fume dans un film, c'est un très mauvais indice. Cela veut dire qu'on est un personnage négatif.

Selon vous, qu'est-ce que cela dit notre société ?

Interdire, ce n'est jamais bon signe. Cela veut dire qu'une société a peur de tout. On investit le cinéma d'une sorte de puissance maléfique qui serait la sienne, ce qui est totalement faux. Le cinéma fait du bien aux gens. Le cinéma donne du plaisir aux gens, les jeunes aiment aller voir des films. Moi, je les ai encouragés toute ma vie, c'est mon métier (...) Mon but, mon métier, ma vocation, c'est d'encourager des gens à aller voir des films. 

Si on se met à dire que le cinéma français censure des acteurs parce qu'on n'a pas le droit de fumer, on se tire une balle dans le pied (...) Il faut laisser l'art vivre librement, la musique, la peinture, le cinéma, la littérature et arrêter d'interdire.

Serge Toubiana, président d'UniFrance

à franceinfo

Interdire n'a jamais aidé à quoi que ce soit. Au contraire, cela crée une société de la peur, une société sur la défensive, une société qui n'a pas confiance en ses lois, en ses règles. Je suis absolument terrifié à cette idée.