La légalisation du cannabis permet-elle de faire cesser le trafic illégal ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Selon de nombreux politiques, la légalisation du cannabis en France ne permettra pas de venir à bout des trafics illégaux, ou même de les faire baisser. Mais est-ce vrai ? Direction le Canada, qui a légalisé le cannabis pour usage récréatif depuis octobre 2018.
France Info
Article rédigé par
France Télévisions

Selon de nombreux politiques, la légalisation du cannabis en France ne permettra pas de venir à bout des trafics illégaux, ou même de les faire baisser. Mais est-ce vrai ? Direction le Canada, qui a légalisé le cannabis pour usage récréatif depuis octobre 2018.

"La légalisation du cannabis ne cassera pas les trafics. C'est une chimère de croire cela", a déclaré Othman Nasrou, premier vice-président de la région Île-de-France. Mais est-ce vrai ? Au Canada, le cannabis est légalisé pour usage récréatif depuis octobre 2018. Deux ans plus tard, le marché légal a dépassé le marché illégal. Au dernier trimestre 2020, 918 millions de dollars allaient au marché légal, contre 714 millions pour les réseaux clandestins. 

Un marché noir encore présent

Les prix dans les magasins licites ont baissé depuis la légalisation : ils sont désormais très compétitifs. Mais le marché noir n'a pas disparu. Les autorités de l'Ontario affirment que la vente de cannabis illégale reste rentable pour les vendeurs, qui profitent du manque de magasins gérés par l'État. La consommation, quant à elle, a légèrement augmenté. Selon un sondage, 20% des 15 ans et plus affirment avoir fumé dans les trois derniers mois. Ils étaient 14% avant la légalisation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cannabis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.