Interdiction des nitrites : "La viande va être grise ou verdâtre", se plaignent des industriels

Un rapport parlementaire conseille l'interdiction des nitrites dans la viande à l'horizon 2025. Ces additifs souvent présents dans la charcuterie sont suspectés d'être hautement cancérigènes. Mais certains professionnels ne veulent pas s'en passer. 

Franceinfo

Un rapport parlementaire présenté mercredi 13 janvier recommande le bannissement progressif des nitrites d'ici à 2025. Ces additifs controversés utilisés dans la charcuterie pour allonger la durée de conservation sont suspectés d’être cancérigènes. "Il se trouve que pour les sels nitrités, on a les alternatives et il y a déjà des industries qui savent sans passer", plaide la députée LREM de Haute-Saône, Barbara Bessot-Ballot, impliquée dans le rapport parlementaire sur le sujet. 

Mais certains professionnels font part de leur mécontentement : "On aurait une saucisse à cuisson qui serait grise, des tâches mêmes verdâtres et une conservation bien moins longue", témoigne Joan Renaudot, charcutier dans le Doubs. Des acteurs du secteur ont pourtant déjà abandonné avec succès les nitrites et font cuire leur préparation dans un bouillon de légumes naturellement riche en nitrates et meilleur pour la santé selon les experts.

Une charcuterie dans le département du Doubs.
Une charcuterie dans le département du Doubs. (FRANCEINFO)