Consommation : le succès des drive fermiers

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Consommation : le succès des drive fermiers
France 2
Article rédigé par
AC. Le Sann, M.Dana, G.Ruccuiti, N.Jauson - France 2
France Télévisions

La crise sanitaire et le confinement ont modifié certaines de nos habitudes de consommation. Par prudence et solidarité, certains Français se tournent vers la vente directe et les circuits courts. 

Chaque mardi après-midi, 11 producteurs se retrouvent à Bayeux (Calcados) pour préparer une centaine de commandes. On y retrouve des légumes, des fromages, du miel, du cochon et même des bières. "Ça nous permet de continuer à écouler la marchandise qu’on a perdue entre guillemets sur les marchés du secteur", explique Maxime Marie, producteur de porcs. C’est seulement le quatrième drive pour ces producteurs, mais l’opération rencontre déjà un franc succès puisque les clients ont doublé leurs dépenses, avec un panier moyen à 40 euros. 

Compenser les pertes

Pour le président du collectif Côté producteurs, le drive est une très bonne solution, puisque les circuits courts rassurent en période de crise. "On touche une clientèle différente que l’on n’avait pas avant […], en plus c’est du local donc c’est des clients qui vont perdurer, et ça compense un peu la perte du chiffre d’affaires [suite] à la fermeture des restaurants, avec qui beaucoup de producteurs travaillent", explique Mathieu Boutet. Les drives fermiers se multiplient ces derniers mois. Près de Rouen (Seine-Maritime) dans un magasin de producteurs, les commandes ont explosé, passant de dix par mois à 35 par jour. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.