Alimentation : nouvelle fraude sur 780 tonnes de faux steaks hachés

Une entreprise française qui s'approvisionnait en Pologne a fourni 780 tonnes de faux steaks hachés à des associations comme la Croix-Rouge ou les Restos du cœur. Ces produits ne contenaient en réalité qu'une quantité infime de viande.

FRANCE 2

Des steaks hachés, ou presque. 780 tonnes d'un produit fabriqué avec une quantité infime de viande ont été livrées à des associations comme la Croix-Rouge, les Restos du cœur et le Secours populaire. Les analyses ont révélé la présence de gras, de peau animale, de soja et d'amidon, des substances non autorisées dans ces préparations. Le Secours populaire a distribué 40% des stocks avant que la supercherie ne soit mise à jour.

Des poursuites engagées par la France

Cette viande frauduleuse a été achetée par quatre associations auprès d'un fonds européen. Le fournisseur est une entreprise française dont le nom n'a pas été communiqué, qui s'est approvisionnée en Pologne. "Associées à la dénomination 'steak haché', vous avez un certain nombre d'exigences en termes de qualité des tissus, en termes de proportion de gras, ces produits ne respectent pas ces normes", décrypte le porte-parole de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes Loïc Tanguy. Vendredi 7 juin, le gouvernement a annoncé l'ouverture de poursuites judiciaires envers les responsables de l'entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
La répression des fraudes a annoncé, vendredi 7 juin, avoir découvert une \"tromperie\" sur la qualité de steaks hachés distribués par une entreprise française à des associations d\'aide aux plus démunis.
La répression des fraudes a annoncé, vendredi 7 juin, avoir découvert une "tromperie" sur la qualité de steaks hachés distribués par une entreprise française à des associations d'aide aux plus démunis. (REMY GABALDA / AFP)