Tout est politique, France info

Karim Bouamrane (PS) : "Gérard Collomb n'a jamais endossé le costume de ministre de l'Intérieur"

Les invités de "Tout est politique" sont revenus, vendredi soir, sur la non-réponse du ministre de l'Intérieur, au sujet de la limitation à 80km/h.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Karim Bouamrane, porte-parole du Parti socialiste, invité de \"Tout est politique\" le 18 mai 2018 sur franceinfo.
Karim Bouamrane, porte-parole du Parti socialiste, invité de "Tout est politique" le 18 mai 2018 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Y a-t-il un problème Gérard Collomb ? Le ministre de l'Intérieur a été recadré le 18 mai par le Premier ministre Edouard Philippe au sujet du passage des routes secondaires à 80km/h au 1er juillet. Lors d'une réunion publique, Gérard Collomb n'a pas accepté de répondre à une question sur le sujet. Dans l'émission "Tout est politique" de franceinfo, Olivier De Lagarde et ses invités sont revenus sur ce début de polémique, vendredi soir.

L'extrait

Karim Bouamrane, porte-parole du Parti socialiste. Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi Gérard Collomb a choisi de dire "joker" au lieu de répondre à la question si cette mesure fait l'unanimité. Il a été un super maire de Lyon et a fait énormément de chose pour la ville, mais on dirait qu'il n'a jamais endossé le costume de ministre de l'Intérieur. On parle quand même du "Premier flic de France", mais il est dans ses hésitations et ses approximations. Que ce soit Cazeneuve, Sarkozy ou Manuel Valls, ils incarnaient l'autorité du ministre de l'Intérieur. Il a un problème de crédibilité.

Céline Calvez, député LREM des Hauts-de-Seine. Quand on prévoit sur le quinquennat de recruter 10 000 fonctionnaires de police ou quand on met en place la prévention au quotidien, c'est peut-être juste une manière de se positionner. Est-ce que le premier flic de France doit adopter la même attitude que ceux qui l'ont précédé ? Je n'ai pas l'impression que Gérard Collomb ait eu moins de stature que les autres lors des attentats par exemple.

Les invités 

Maud Gatel, présidente du MoDem Paris.

Karim Bouamrane, porte-parole du Parti socialiste.

Damien Lempreur, porte-parole de Debout la France, avocat au Barreau de Paris.

Céline Calvez, député LREM des Hauts-de-Seine.

Karim Bouamrane, porte-parole du Parti socialiste, invité de \"Tout est politique\" le 18 mai 2018 sur franceinfo.
Karim Bouamrane, porte-parole du Parti socialiste, invité de "Tout est politique" le 18 mai 2018 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)