T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Castaner, Fillon... la roue tourne

Au moment où Christophe Castaner prend la tête de la République en marche, François Fillon lègue son parti à Bruno Retailleau et se retire de la politique. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGuy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Christophe Castaner, élu délégué général de La République en marche, à Lyon (Rhône), le 18 novembre 2017.
Christophe Castaner, élu délégué général de La République en marche, à Lyon (Rhône), le 18 novembre 2017. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Si j'ai le regard humide, c’est l’émotion. On ne vit pas tous les week-ends deux événements si considérables ! Les adieux au music-hall de François Fillon. L’érection (si, si, on peut le dire) de Christophe Castaner. Le premier quitte la politique. Le second culmine au sommet de La République en marche. Bien sûr, des questions restent entières : quel sera l’avenir judiciaire de François "qui veut gagner des millions" ? Christophe Castaner restera-t-il "porte-bagages" du gouvernement ? Je ne connais pas les réponses. Je suis plus doué pour le rétroviseur que pour la boule de cristal. Du coup, j’ai refait le chemin à l’envers jusqu’au 20 novembre 2016. Il y a un an jour pour jour, C’était un dimanche, le 20 novembre 2016. Et justement c’est ce soir-là que, François "Filon" a mis KO Alain Juppé et Nicolas Sarkozy : 44 % des voix au premier tour de la primaire de la droite et du centre. Pour tous les observateurs, c’était plié : il était le futur président de la République. Vous connaissez tous la suite.

Monsieur la gaffe

Et "Christophe vélib Castaner" au fait. Que faisiez-vous Christophe Castaner, le 20 novembre 2016 entre 20 heures et 23h31 ? Personne ne s’en souvient ? Il était député, socialiste, de la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence. Et ce soir-là, notre député socialiste se passionnait, comme toute la France, pour la primaire de la droite et du centre. Mais lui, il faisait le malin sur Twitter. Une fois François Fillon arrivé en tête devant Alain Juppé – j’ai vraiment l’impression de parler de la préhistoire – le député Castaner a fait une grosse grosse boulette. Ce farceur a publié sur Twitter une photo de Nicolas Sarkozy en train de visiter une prison, devant une cellule donc, avec le commentaire suivant : "Dès ce soir #Sarkozy visite ses nouveaux bureaux. Sommaire mais coquet".

Tweet sur le compte de Christophe Castaner le 21 novembre 2016.
Tweet sur le compte de Christophe Castaner le 21 novembre 2016. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Le tweet se voulant drôle de Christophe "petit vélo" Castaner n’est pas passé, le député l’a effacé et à 23h31, il s’est excusé platement : "L'humour en référence aux conséquences des deux mises en examen semble maladroit un soir de défaite. Dont acte". Un ange passe. C’était le 20 novembre 2016. C’était il y a un an. C’était le "monde ancien". Aujourd’hui "2FConseil" quitte la politique et un gars en Vélib' a pris la tête du premier parti de France. La roue tourne.Tout a changé !

Et votre dicton du jour

À la saint Edmond, c’est pas si mal de repartir en amont.

Christophe Castaner, élu délégué général de La République en marche, à Lyon (Rhône), le 18 novembre 2017.
Christophe Castaner, élu délégué général de La République en marche, à Lyon (Rhône), le 18 novembre 2017. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)