On ne pouvait pas le rater. "Je peux pas, j'ai Apé'Roussel !"

écouter (3min)

Lundi soir, le candidat du Parti communiste à l'élection présidentielle a lancé une idée pour mobiliser ses militants avant le premier tour. Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

Article rédigé par
Olivia Leray - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le candidat communiste à l'élection présidentielle Fabien Roussel lors d'un meeting à Valenciennes le 15 mars 2022. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Fabien Roussel tente le tout pour le tout. Le candidat communiste était en meeting à Nantes, lundi 21 mars et, à 19 jours du premier tour de l'élection présidentiel avec 3 à 4% dans les sondages, il le dit  lui-même : "Il faut envoyer du bois maintenant".

Alors, il nous en a déjà envoyé du petit bois et de la bonne formule, Fabien Roussel. Souvenez-vous : 

Et là on se dit, comment envoyer plus de bois après ça ? Et bien comme ça, avec cette proposition, lundi soir.

Fabien Roussel lance donc... les "Apé'Roussel". Et oui, vous ne rêvez pas : à 19 jours du premier tour, on a donc atteint le point "Patrick Sébastien" de cette campagne. Ce sont les militants qui doivent apporter de quoi manger et boire... O n a donc une petite idée de ce qu'il y aura sur la table : du bon vin, de la bonne viande, chers au candidat communiste. Bon, il est encore un peu tôt pour les barbecues, mais pourquoi pas. 

D'ailleurs, l'idée n'est pas vraiment nouvelle : en avril 2017, veille du premier tour, la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, lançait l'idée des "Apéros de campagne". Comme quoi, ces deux gauches "irréconciliables" comme on dit, pourront peut-être se retrouver à l'apéro, finalement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.