On ne pouvait pas le rater. "J'aime la galette des rois... avec du beurre dedans"

écouter (3min)

Ce jeudi 6 janvier marque l'Épiphanie : le jour où l'on mange traditionnellement la fameuse galette des rois. Entre le Covid-19 et la flamblée du prix du beurre, sans oublier le match avec la brioche, vous l'aimez comment la galette ? Ça n'a pas échappé à Olivia Leray. 

Article rédigé par
Olivia Leray - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Épiphanie : frangipane ou couronne briochée, le match des galettes (France 2)

Vous savez que j'adore parler politique mais la je suis un peu bloquée parce que les candidats à la présidentielle ont tout simplement disparu de la circulation. IIs sont peut être encore au ski : Marine Le Pen reporte des meetings, on ne sait pas trop ce que fait Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon prépare des meetings "olfactifs", Arnaud Montebourg doit surement être au téléphone... Si, il y a bien Valérie Pécresse qui veut "ressortir le Kärcher de la cave" pour "nettoyer les quartiers". 

Mais bon, est-ce que ça vaut vraiment le coup de faire deux minutes dessus ? Bof, j'ai donc décidé de vous parler de la galette des rois. Nous sommes en effet le 6 janvier : c'est officiellement l'Épiphanie ce jeudi. Et donc, vous avez évidemment apporté une galette pour tous vos collègues au bureau. Ou pas.

Et la galette est un sujet hautement important puisque tous les ans, il s'en vend trente millions dans notre cher pays. Mais, comme ces derniers temps, on nous met toujours des bâtons dans les roues : on va évidemment devoir affronter une nouvelle épreuve pour avoir un peu de bonheur.... Comment l'aime-t-on la galette ? Avec du beurre dedans - quasi 40% de la recette -. Et patatra : le prix du beurre connait une flambée, la Chine en importe beaucoup plus qu'avant, entre autre.

Et là, on se dit : il est où le bonheur franchement ? Non mais c'est vrai, on ne peut même plus devenir la reine tranquille quoi. Déjà l'an dernier, on était pas en paix avec cette galette puisqu'on nous avait quand même recommandé de faire attention à  "l'effet galette des rois" des contaminations Covid.

Bref, préparez donc une pièce en plus si vous voulez manger de la galette, ces prochains jours. Ah, et pour ce qui est de trancher entre galette et brioche des rois, je ne sais pas : il y a assez de polémique en ce moment, je ne vais pas en rajouter...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.