Cet article date de plus d'un an.

On ne pouvait pas le rater. Covid-19 : c'est reparti pour un tour ?

Le pic des contaminations de la septième vague épidémique de COVID-19 pourrait être atteint fin juillet en France, a estimé le Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique. Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

Article rédigé par franceinfo - Olivia Leray
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min
Un pass vaccinal et un masque chirurgical, à Toulouse, le 13 mars 2022. (SANDRA FASTRE / HANS LUCAS / AFP)

Vous l'avez lu, entendu, vu... La voici, la voilà : la septième vague du Covid-19. Personnellement, j'en étais resté à la troisième quand on ne savait comment bien dire "Omicron".  

Mais là, cette fois, ça commence quand même à sentir un peu moins bon. Et ça, c'est un indice implacable, l'odorat. D'ailleurs, le retour de notre Jean-François Delfraissy national ou encore le retour de Gilles Pialoux, chef des maladies infectieuses à l'hôpital Tenon à Paris, sur les plateaux télé ou radio, c'est, aussi, à notre échelle, un sentiment de "Ca sent pas très bon". 

Et c'est le retour des mêmes questions - on les connaît celles-là aussi - : est-ce que le Covid va gâcher notre été ? D'ailleurs, on peut même faire un jeu, et aller voir ce que certains spécialistes disait déjà en juin 2021. D'ailleurs, on serait presque incapable de savoir si cela a été dit en 2021 ou ces derniers jours...

Résultat : depuis quelques jours, les autorités recommandent aux Français de remettre le masque dans les transports en commun, un mois de demi après avoir lever l'obligation. Et le gouvernement de miser sur un truc assez nouveau : Olivia Grégoire, porte-parole du gouvernement, en appelle à la responsabilité collective des Français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.