Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Nous avons testé Djingo, le futur assistant vocal d'Orange

Il n’y a pas que des smartphones au MWC de Barcelone. Orange y a présenté son assisant vocal. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Parmi les nouveautés présentées au Mobile World Congress de Barcelone (Espagne), l\'assistant vocal Djingo d\'Orange.
Parmi les nouveautés présentées au Mobile World Congress de Barcelone (Espagne), l'assistant vocal Djingo d'Orange. (JÉRÔME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)

Au Mobile World Congress de Barcelone, il n’y a pas que des smartphones. Les assistants vocaux sont également à la fête. Djingo, l’assistant d’Orange, doit sortir dans le courant de cette année. Nous l'avons testé

Un Google Home à la française

C’est une petite enceinte connectée de type Google Home. Premier constat : la qualité sonore est plutôt bonne. Comme ses concurrents, Djingo permettra d’écouter de la musique, de connaître la météo ou de minuter la cuisson des pâtes. En plus, on pourra piloter sa télé via la box de l’opérateur Orange ou encore passer des appels téléphoniques ou envoyer des SMS à la voix, en utilisant la ligne fixe du foyer. L’opérateur est en train de finaliser à la fois l’aspect technique et l’aspect commercial à travers toutes sortes de partenariats pour offrir un maximum de fonctionnalités. Ce n’est pas tout. Les ingénieurs d’Orange prévoient, dans le futur, d’intégrer Djingo dans d’autres équipements. Par exemple, dans un miroir avec reconnaissance faciale. Lorsque l’on passera devant la glace, le système nous reconnaîtra et pourra nous adresser des messages personnalisés.

Des réticences

Les Français semblent encore un peu réticents ou du moins dubitatifs, face à ce type d’équipements. Ce n’est pas le cas dans les pays où plusieurs assistants vocaux sont déjà disponibles. Aux États-Unis, il s’en est vendu 24 millions l’an dernier (Google, Amazon, Apple). Il devrait s’en vendre plus de 240 millions en 2022. Selon la Consumer Technology Association, le marché devrait exploser dès cette année 2018.

Le respect des données personnelles

La présence de ces appareils équipés de micros au cœur de la maison soulève des inquiétudes, ou au moins des questions. Du coup, les marques commencent à développer un discours par rapport à cela. Orange insiste sur le fait que les commandes vocales adressées à Djingo seront traitées localement et pas sur des serveurs distants. De son côté, le moteur de recherche français Qwant, qui fait du respect de la vie privée son cheval de bataille, va lancer lui aussi prochainement un assistant vocal qu’il promet  "sans aucune exploitation de données personnelles."  

Parmi les nouveautés présentées au Mobile World Congress de Barcelone (Espagne), l\'assistant vocal Djingo d\'Orange.
Parmi les nouveautés présentées au Mobile World Congress de Barcelone (Espagne), l'assistant vocal Djingo d'Orange. (JÉRÔME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)