Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Le robot qui sort la poubelle devrait arriver en 2050

Tout l’été, la chronique Nouveau Monde explore le futur. Mardi, En 2050, aurons-nous des robots domestiques pour nous aider à la maison ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un robot humanoïde à usage domestique.
Un robot humanoïde à usage domestique. (PHILIPPON JOEL / MAXPPP)

Vous faites peut-être partie de ceux qui ont déjà adopté un robot à la maison : robot aspirateur, robot laveur de carreaux, robot tondeuses à gazon ou encore robot de surveillance ou de compagnie, comme le Français Buddy ou le Taïwanais Zenbo… Malgré tout, il faut bien avouer que ces robots domestiques font le strict minimum. Ils sont monotâches et, en ce qui concerne les robots de compagnie (robots sociaux), il s’agit plutôt de tablettes sur roulettes.

Les deux plus grand défi de la robotique – motricité et intelligence – ne sont pas encore gagnés. On sait depuis longtemps tout ce que l'on aimerait que les robots puisse faire. La question est maintenant de savoir si ce sera possible un jour et si oui, à quelle échéance. En 2020, vous pourrez vous offrir le robot SpotMini de la marque américaine Boston Dynamics. C’est une sorte de chien quadrupède avec un cou articulé muni d’une pince en guise de tête, capable de vous apporter une bière dans le canapé ou de trier la vaisselle et même de monter un escalier. Cela dit, ce robot doit d’abord cartographier son environnement et ses actions doivent être programmées par un opérateur.

On ne connaît pas encore son prix, mais on devrait être fixé prochainement. En matière d’intelligence artificielle, ce qui se rapproche le plus de ce que l’on attend des robots domestiques, ce sont les assistants vocaux. Et, justement, Amazon préparerait un mystérieux robot, baptisé Vesata, dérivé de son assistant vocal Alexa (date de sortie inconnue). En 2050, lorsque l’informatique quantique aura fait faire un bond de géant à l’informatique, nous devrions voir arriver des robots domestiques capables d’obéir à nos ordres et d’effectuer des actions vraiment utiles, comme vider le lave-vaisselle, sortir la poubelle ou promener le chien sur commande.

Place aux robots mous !

Mais et si le robot domestique du futur ne ressemblait pas du tout à iRobot et plutôt à une araignée ou à un poulpe ? En effet, les robots mous ont le vent en poupe, ils offrent plein de perspectives, et les créateurs ne sont pas à cours d’imagination : rendez-vous dans 20 ou 30 ans.  

Ces prédictions sont basées sur des innovations réelles ou envisagées

Un robot humanoïde à usage domestique.
Un robot humanoïde à usage domestique. (PHILIPPON JOEL / MAXPPP)