Mon info, France info

Mon info. Le travail, c'est la santé

Avec la grève des transports, les Français redécouvrent la marche à pied et le vélo.

Des piétons traversent une rue dans une ville.
Des piétons traversent une rue dans une ville. (MAXPPP)

C'est l'une des conséquences directes de la grève ! Oui, c'est vrai, la grève, ça crée des tensions entre voyageurs, des bouchons sur les routes... Oui la grève c'est le système D. Mais la grève, c'est aussi la santé car le travail c'est la santé, chantait Henri Salvador.

La grève, elle aussi, entretient les travailleurs. Déjà, beaucoup ont sorti ou ressorti le vélo, ou en ont carrément acheté un. Mais surtout, depuis le début de la grève le jeudi 5 décembre, les Français marchent plus. D'après une étude très sérieuse de l'entreprise WeWard, le temps de marche des citadins a très nettement augmenté en trois jours, du 5 au 8 décembre. Une hausse de 12 % en trois jours, explique WeWard, une start-up qui incite ses utilisateurs à marcher au moins 30 minutes par jour, et qui convertit vos pas en euros.

Et puis la marche, c'est bon pour votre corps !

Cela permet de brûler les graisses, de faire tomber le stress, et c'est bon aussi pour votre cerveau. Bon, en fait, si les Français marchent plus depuis le début de la grève, faut pas se mentir, c'est aussi parce que les prix des taxis et des VTC ont flambé. Les prix ont augmenté d'un coup d'un seul jeudi matin de 17 %, selon une autre start-up, BeBop. À certains moments de la journée les prix ont même été multipliés par deux. Donc forcément, les gens se sont dit : tiens, je vais marcher un peu !

Des piétons traversent une rue dans une ville.
Des piétons traversent une rue dans une ville. (MAXPPP)