Les prix du billets de train ont-ils augmenté de 15% comme le calcule l'Insee ou ont baissé de 7% comme l'affirme la SNCF ?

écouter (85min)

En réalité, l'Insee et la SNCF ne comparent pas les mêmes données et pas de la même manière. Le "vrai du faux" vous explique.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un train entre en gare.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Le prix du billet de train a nettement augmenté, selon François Ruffin. Le député insoumis dit s'appuyer sur une étude : "L'Insee annonce que l'augmentation des billets de la SNCF, c'est + 15% en un an", a-t-il dit sur Sud Radio. Sauf que cette hausse de 15% est contestée par la SNCF. L'entreprise affirme même que les prix de ses billets de train ont baissé de 7%. 

Des données et une méthode différentes 

En réalité, il est impossible de comparer ces deux chiffres parce que l'Insee et la SNCF ne comparent pas les mêmes données et pas de la même manière.

D'un côté, l'Insee a mis en place un robot qui recueille tous les jours les prix des billets de train sur 250 trajets. Plusieurs paramètres sont pris en compte : si le départ est demain ou dans un mois, si vous avez, ou non, une carte de réduction, le taux de remplissage des trains est aussi analysé. C'est avec cette nouvelle méthode que l'Insee affirme qu'en une année les prix ont bondi de presque 15%. 

De son côté, la SNCF ne calcule pas pareil. Contrairement à l'Insee qui compare les prix à ceux de l'année dernière, la SNCF met de coté les années 2020/2021. Trop marquées, selon elle, par le Covid et une offre de transport très réduite. Pour arriver à - 7%, l'entreprise compare ses tarifs actuels à ceux... de 2019. 

Et ce n'est pas la seule différence de méthode. Si l'Insee se base sur les prix proposés, la SNCF se focalise sur le montant dépensé par les clients. Elle divise son chiffre d'affaires par le nombre de billets vendus pour obtenir "un panier moyen". Sauf que cette méthode a ses limites. Par exemple, si vous prenez un train plus tôt pour payer moins cher, votre "panier moyen" va baisser mais ça ne veut pas dire que les prix des trains en général sont en baisse. 

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.