Le décryptage éco, France info

Le décryptage éco. Réforme des retraites : la Légion d'honneur au patron du fonds BlackRock passe mal

Jean-Francois Cirelli, le patron du fonds BlackRock France, a été élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur. Retour sur une cette distinction, qui en plein conflit social, passe mal. Le décryptage de Fanny Guinochet, ("L'Express").

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Francois Cirelli, patron du fonds BlackRock France.
Jean-Francois Cirelli, patron du fonds BlackRock France. (BORIS HORVAT / AFP)

Mercredi 1er janvier, on a appris que Jean-Francois Cirelli, le patron du fonds BlackRock France, a été élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur. En plein conflit social, cette distinction fait tiquer.

BlackRock est accusée de collusion avec le gouvernement sur la réforme des retraites. C'est un énorme fonds d'investissement américain, c’est même le plus important gestionnaire d'actifs au monde. Il gère aujourd'hui 6 300 milliards d’euros d’actifs. Il est derrière la plupart des fonds de pension. Implanté dans une centaine de pays, il a ouvert une filiale en France en 2006, et cette filiale est donc dirigée aujourd’hui par Jean-François Cirelli. Une figure bien connue du monde de la politique et des affaires : énarque, ancien conseiller économique de Jacques Chirac à l'Elysée, ancien monsieur retraite de Jean-François Raffarin, ex patron de Gaz de France puis numéro 2 du groupe après sa fusion avec Suez en 2008. Et ces derniers jours, la polémique est montée autour d’une proximité supposée entre Emmanuel Macron et BlackRock. Avec le suspicion que la réforme des retraites par points pourrait faire les choux gras de BlackRock.  

Un fonds d'investissement qui se propose de gérer votre épargne

Ce fonds d'investissement se propose de gérer notamment votre épargne retraite. Ces dernières semaines, plusieurs médias ont révélé que BlackRock serait intéressé pour mettre la main sur une partie de ce pactole.. au même titre que d'autres acteurs comme Axa ou la BNP.

Pour les opposants à la réforme des retraites, le futur système va être moins protecteur que le régime actuel et va favoriser la capitalisation.

La capitalisation, c’est quoi ? Chacun se prépare sa propre retraite, lui même, en épargnant. Ce devrait être le cas notamment des plus hauts revenus, qui devraient être tentés avec les nouvelles règles du futur système, de mettre leur argent dans des fonds comme Blackrock.

Plusieurs de nos confrères ont révélé des échanges réguliers entre le pouvoir et BlackRock : Jean-Paul Delevoye avait par exemple rencontré le fonds en mars 2018 lors de sa nomination comme haut-commissaire aux retraites. L’été dernier, c’est Emmanuel Macron lui même qui a reçu Jean-François Cirelli avec d’autres gestionnaires d’actifs, à l’Elysée. Dans ce contexte, cette médaille à Jean-François Cirelli alimente encore les soupçons.

BlackRock accusé d'avoir influencé le contenu de la réforme des retraites 

Dans un communiqué, BlackRock s’en défend. Il faut préciser que la gestion de fon,ds est très régulée, il y a des critères à respecter.

Reste qu'un dernier élément nourrit la défiance, c'est l'adoption de la loi Pacte l’année dernière : ce texte encourage les Français à orienter leur épargne vers de l'épargne-retraite. Pour les opposants à Emmanuel Macron, c’est évidemment bien plus qu’une simple coïncidence.

Et après un mois de grève, cette distinction faite à Jean-François Cirelli est une véritable provocation.

Jean-Francois Cirelli, patron du fonds BlackRock France.
Jean-Francois Cirelli, patron du fonds BlackRock France. (BORIS HORVAT / AFP)