Le décryptage éco, France info

Le décryptage éco. Pourquoi ce krach mondial sur les cryptomonnaies ?

La fète est finie pour le bitcoin. La cryptomonnaie, dont le cours s'était envolé ces derniers mois, vient de connaître un atterissage en catastrophe. C'est même un krach : sur la seule journée de mercredi 19 mai, il a perdu 20% de sa valeur. Le décryptage de Fanny Guinochet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les cryptomonnaies : ethereum, bitcoin et litecoin. Photo d\'illustration.
Les cryptomonnaies : ethereum, bitcoin et litecoin. Photo d'illustration. (JEAN-LUC FLEMAL / MAXPPP)

Plusieurs agences bancaires, mercredi 19 mai, ont déclaré que les cryptomonnaies, ces monnaies numériques, virtuelles, n'étaient "pas de vraies devises", et ont mis en garde contre la "spéculation" d’abord, en Chine, place forte du bitcoinEt pour cause, Pékin a interdit aux banques chinoises de proposer à leurs clients des services liés aux cryptomonnaies. Il faut dire que le pays s’apprête à lancer un yuan numérique et ne veut donc pas de monnaie concurrente.

Quelques jours avant, aux États-Unis cette fois, le milliardaire Elon Musk qui avait tant vanté les mérites du bitcoin, et investi une partie de sa fortune dedans, a opéré une volte-face fracassante : il a  jugé le bitcoin peu écologique, trop polluant. Le fondateur de Tesla a aussi annoncé que la marque n’accepterait plus les bitcoins pour l'achat de ses voitures. Il n’en fallait pas plus pour que la plus célèbre des cryptomonnaies plonge : en un mois, le bitcoin a perdu la moitié de sa valeur passant de 64 000 dollars mi-avril, (plus de 53 000 euros) à 38 000 dollars jeudi 20 mai, soit 32 000 euros. De quoi affoler les milliers d’investisseurs. 

Des investisseurs qui du coup cherchent à retirer leurs mises, réflexe logique, sauf que ces cryptomonnaies s’échangent sur des sites internet, des plateformes. Et qu’hier, plusieurs ont été débordées devant l’afflux de demandes de ventes. Elles ont bloqué ces demandes. Ce qui a encore rajouté de la confusion. Le bitcoin a aussi entraîné dans sa chute les autres cryptomonnaies comme ethereum, ou  rippleRésultat : en une semaine, 1 000 milliards de dollars sont partis en fumée : un vrai krach mondial sur le marché des cryptos !

Un impact sur le reste de l’économie 

Les groupes cotés qui ont massivement investis dans le bitcoin, comme Tesla, Square (spécialisée dans les paiements connectés), Microstratégie (un éditeur de logiciels), ou des assureurs ont dévissé à Wall Street. Ces fluctuations interviennent dans un contexte de nervosité des marchés financiers classiques.

La question à présent est de savoir si la baisse des cryptomonnaies va se poursuivre. Plusieurs experts assurent qu’il s’agit d’une simple correction. Il n’empêche, il faut bien garder en tête que le bitcoin et ce type d’actifs sont, par définition, très risqués.

Les cryptomonnaies : ethereum, bitcoin et litecoin. Photo d\'illustration.
Les cryptomonnaies : ethereum, bitcoin et litecoin. Photo d'illustration. (JEAN-LUC FLEMAL / MAXPPP)