Le décryptage éco , France info

Le décryptage éco. Les habitants des pays développés réclament plus d’aides sociales de la part de leurs gouvernements, d'après l'OCDE

Plus d'aides sociales de la part de leurs gouvernements, notamment pour les retraites et la santé, c'est ce que veulent les habitants de l'OCDE. Le décryptage de Fanny Guinochet ("L'Opinion").

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Siège de l\'OCDE, L\'Organisation de coopération et de développement économiques, à Paris.
Siège de l'OCDE, L'Organisation de coopération et de développement économiques, à Paris. (MAXPPP)

Les habitants des pays de l'OCDE (L'Organisation de coopération et de développement économiques) ont besoin de plus d'aides sociales.

"Tomber malade", mais aussi "garder un bon niveau des pensions de retraite" sont les deux principales préoccupations des Français. 67% des personnes interrogées dans l’hexagone disent être inquiètes quant à la sécurité financière des personnes âgées dans les dix ans à venir. On comprend mieux du coup l’émoi suscité par les déclarations d’Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, concernant un éventuel report de l’âge de la retraite et le rétropédalage qui a suivi. Les autres préoccupations ? Sans surprise, le pouvoir d’achat, Un Français sur deux dit avoir peur de ne pas joindre les deux bouts. Mais aussi des craintes liées à la criminalité ou à la violence, cités par 42 % des sondés. 

La moitié des Français veulent plus de protection de l’État

La moitié d’entre eux souhaitent que le gouvernement fasse plus pour les protéger , leur assurer une sécurité économique mais aussi sociale. Ce que montre aussi l’enquête, c’est qu’ils n’y croient pas. L'État n’a pas les moyens, selon eux, de les aider en cas de coup dur. À peine 17% des Français pensent pouvoir accéder aux prestations publiques s’ils en ont besoin.  

Et là où le bât blesse, c'est que les Français sont bien plus pessimistes que leurs voisins, alors que notre pays est connu pour ses amortisseurs sociaux. Son modèle social est un des plus protecteurs au monde. Plus de 80% des Français ont le sentiment que la protection sociale ne marche pas pour eux alors que justement, la France consacre 57% de sa richesse aux services publics et prestations sociales.  

La capacité à trouver l'État juste et solidaire est mise à mal

Car pour la majorité des répondants, les prestations qu’ils reçoivent ne sont pas à la hauteur du montant des impôts qu’ils payent. Les deux tiers des personnes sondées estiment que d’autres reçoivent plus de prestations qu’ils ne le devraient. En d’autres termes, que le voisin est mieux loti , alors que dans notre pays, il y a une redistribution. Chaque année ce sont 750 milliards d’euros prélevés par l’État et la sécurité sociale qui sont reversés sous forme d’aides ou d’allocations diverses. 

Les Français ne veulent pas payer plus 

Les Français se singularisent : la moitié d’entre eux "ne veulent pas payer ne serait-ce que 2% supplémentaires de leur revenu en impôts et cotisations pour améliorer les services publics". Sûrement parce que l’on est champions d'Europe. La France est le pays européen où les impôts sont les plus lourds. Dans la plupart des autres pays, comme l’Irlande, le Portugal, même la Grèce, les contribuables sont prêts à payer plus, pour avoir de meilleurs services publics. On signale que cette enquête instructive a été menée au printemps et à l’automne 2018, c’est-à-dire avant la crise des "gilets jaunes".         

Siège de l\'OCDE, L\'Organisation de coopération et de développement économiques, à Paris.
Siège de l'OCDE, L'Organisation de coopération et de développement économiques, à Paris. (MAXPPP)