Cet article date de plus d'un an.

Conférences thématiques, réseaux sociaux... Eric Zemmour prépare son retour

Discret depuis son échec aux législatives, Eric Zemmour prépare sa rentrée. Dans une semaine, il interviendra lors de l’université d’été de son parti Reconquête. Mais en coulisses, l’ancien candidat à la présidentielle peaufine surtout son retour sur le devant de la scène.

Article rédigé par France Info - Jean-Rémi Baudot
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Eric Zemmour à Cogolin (Var) le 12 juin 2022 (CAMILLE DODET / MAXPPP)

Eric Zemmour veut reprendre sa place dans le débat, et retrouver son public. Selon nos informations, à partir de la fin septembre, le polémiste d’extrême droite va lancer une série de conférences, une fois par mois. "Pas des meetings", précise un membre de son équipe, mais des moments d’échanges à l’image de sa tournée "La croisée des chemins", qu’il avait lancée juste avant son entrée en campagne l’an dernier : des salles petites ou moyennes, en alternant villes et campagnes. Un exposé d'une heure sur un thème, suivi de questions de la salle.

"Le débat, c’est sa plus grande force", se réjouit déjà l’un de ses proches. C’est aussi une manière pour Eric Zemmour de pousser ses sujets et d’entretenir la flamme auprès de ses militants et de ses fans. La première conférence pourrait avoir lieu dans l’est de la France.

Sur scène et sur les réseaux sociaux

Les équipes d’Eric Zemmour réfléchissent aussi à des formats à diffuser sur Youtube ou Twitch, une émission hebdomadaire sur le modèle de "Face à l’info", le programme de CNews où officiait le polémiste. Des séquences vidéo qui seront ensuite éditées, découpées et publiées. Des formats parfaits pour créer le buzz sur internet avec des propos clivants.

En cette rentrée, la volonté d’Eric Zemmour et de ses équipes est effectivement de reprendre une place dans les débats, sur un constat : Zemmour avait raison sur tout. C’est en tout cas le mot-clé lancé sur les réseaux sociaux depuis quelques jours par son état-major : hashtag "Zemmouravaitraison".

"Ce n’est pas parce qu’on a perdu les élections qu’on avait tort", souligne un fidèle de l’ancien candidat. Immigration, sécurité, éducation, prix de l’énergie : sur tous ces thèmes, son équipe veut marteler sur les réseaux sociaux et bientôt sur des affiches que les constats de Zemmour étaient les bons. Pas la peine donc de changer de programme : "Tant que ces problèmes existeront, on continuera", décrypte un cadre de Reconquête. Pas la peine non plus de changer d’incarnation : "Chez nous c’est Z, point barre", explique un autre.

Après ses déroutes dans les urnes, Eric Zemmour travaille à la reconquête de son électorat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.