Le brief éco, France info

Le brief éco. Davos, les coulisses en chiffres

Le Forum économique mondial de Davos se tient, pour quatre jours, à partir du mardi 21 janvier, dans la célèbre station suisse. Rendez-vous annuel du gotha international de la finance et de la politique, c’est la 50e édition et une nouvelle fois le succès est garanti.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La militante suédoise Greta Thunberg monte à la tribune du Forum économique mondial de Davos (Suisse), le 21 janvier 2020.
La militante suédoise Greta Thunberg monte à la tribune du Forum économique mondial de Davos (Suisse), le 21 janvier 2020. (FABRICE COFFRINI / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le Forum de Davos, qui commence mardi 21 janvier, c’est chaque année dans cette petite station des Alpes suisses un concentré de tout ce que la planète compte de décideurs politiques, économiques et financiers. Jusqu’à vendredi, vont s’y côtoyer 3 000 personnes en provenance de quelque 120 pays avec 53 chefs d’État. Donald Trump en sera, contrairement au président de la République française, Emmanuel Macron, qui fera l’impasse au lendemain du sommet Choose France, à Versailles, avec plus de 200 grands patrons. Le chef de l’État français ne s’est pas rendu à Davos depuis 2018.

Davos, un lieu d'échange

Certaines langues diront que c’est le vrai côté obscur de la force : tous les dirigeants de la planète réunis, non pas pour comploter, mais pour discuter et échanger quelques précieuses cartes de visite. Le thème retenu cette année met en avant les "partenaires pour un monde rassembleur et durable" avec Gretha Thunberg à l’affiche. Gageons que l’air alpin et les 1 560 mètres d’altitude soient source d’inspiration pour tous les participants.

Davos : ça coûte !

Le mieux est d’être membre ou partenaire du "World Economic Forum". Cotisation annuelle : dans les 55 000 euros, versés à la fondation privée de droit suisse, basée à Genève, et gérée de mains de maître depuis 1971 par l’économiste allemand Klaus Schwab. Les chefs d'entreprises paient un ticket d'entrée autour de 15 000 euros, hors frais d'hébergement et de transport. Envoyer entre deux et cinq représentants pour les quatre jours de conférence peut coûter jusqu’à 500 000 euros selon le niveau de notoriété.
C’est le groupe français Publicis – via sa filiale basée à Genève, Publicis live – qui veille au grain pour la logistique. Et puis, on le dit peu mais le sommet annuel de Davos est aussi une très belle source de revenus pour la Suisse en tant que telle. Une étude réalisée par la prestigieuse université de Saint-Gall parle de retombées globales proches de 80 millions d’euros pour quatre jours.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

La militante suédoise Greta Thunberg monte à la tribune du Forum économique mondial de Davos (Suisse), le 21 janvier 2020.
La militante suédoise Greta Thunberg monte à la tribune du Forum économique mondial de Davos (Suisse), le 21 janvier 2020. (FABRICE COFFRINI / AFP)