"Choose France" à Versailles : les promesses d'investissement sont-elles tenues ?

La France a organisé une immense opération de communication pour inciter les patrons français et étrangers à investir en France. Les engagements sont-ils tenus ?

FRANCE 3

Lundi 20 janvier, Emmanuel Macron s'est rendu à Versailles (Yvelines) pour l'opération "Chose France". 200 patrons étrangers et français vont se réunir pour vanter l'attractivité de la France. Une opération de communication au cours de laquelle les patrons français et étrangers font de nombreuses promesses d'investissement. Ces engagements sont-ils tenus ? Le journaliste Benjamin Delombre fait le point. "Novartis, le groupe pharmaceutique, a promis 900 millions d'euros d'investissement pour la France en 2018, engagement tenu. Pour Toyota, la promesse était de 300 millions d'euros. 200 millions officiellement déboursés aujourd'hui", expose-t-il.

Des investissements tardifs

Certaines entreprises n'ont quant à elles pas tenu leur parole, ou il se peut qu'elles tardent à investir. "Google, par exemple, a mis un an et demi pour tenir ses engagements, puis il y a des projets qui sont très compromis. En 2018, par exemple, un groupe coréen, géant de la viennoiserie, a promis de débourser 20 millions d'euros pour construire une usine dans la Manche (...) Aucun des bâtiments n'est sorti de terre", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Une quinzaine d\'habitants du village de Villarramiel (Espagne) ont reçu des enveloppes contenant des billets d\'un mystérieux donateur. 
 Une quinzaine d'habitants du village de Villarramiel (Espagne) ont reçu des enveloppes contenant des billets d'un mystérieux donateur.  (JENS BUTTNER / DPA-ZENTRALBILD / AFP)