La rentrée, c'est le moment de faire du sport

écouter (3min)

Le premier week-end de septembre est très souvent celui de l’inscription aux activités sportives. En cette période de crise sanitaire, la motivation est peut être plus compliquée à trouver. Pourtant, les Français ont besoin de faire davantage de sport.

Article rédigé par
Anne Le Gall - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un joggeur an centre-ville de Marseille (Bouches-du-Rhône). (TOMASELLI ANTOINE / MAXPPP)

En France, 54% des hommes et 44% des femmes sont en surpoids ou obèses. Les jeunes âgés de 9 à 16 ans ont perdu en moyenne 50% de leur capacité physique depuis les années 70. C’est ce qui ressort d’un rapport parlementaire publié cet été.
La crise sanitaire a beaucoup gêné la pratique des sports en intérieur l'année dernière, mais en cette rentrée, toutes les activités peuvent reprendre avec un pass sanitaire. Pour se motiver, on peut rappeler quelques données : 30 minutes d’activité modérée par jour réduit le risque d’accident vasculaire de 30%. Faire du sport permet aussi  à tout âge de réduire les risques de diabète, de survenue de certains cancers comme celui du sein, de la prostate, du colon. Le sport améliore aussi le sommeil, contribue au bon fonctionnement du cerveau et de la mémoire. Et c'est en plus, un antidépresseur naturel, qui aide a lutter contre le stress grâce a la sécrétion d’endorphines, ces fameuses hormones du bien-être…  À condition, quand même, d’avoir une pratique régulière et adaptée.

Pour prévenir les maladies chroniques, le minimum recommandé, c'est au moins une heure d’activité physique par jour pour les enfants et 30 minutes pour les adultes. Ce peut être de la marche, du vélo, des jeux d’exterieur pour les enfants ou du jardinage actif pour les plus grands. Ça, s’est pour s’entretenir physiquement. 
Ensuite, pour que le sport soit protecteur pour le cœur, il faut une activité qui demande de consommer plus d’oxygene qu’au repos, donc qui essouffle un peu. Par exemple : une demi-heure de course ou de vélo d’appartement deux ou trois fois par semaine ou un sport collectif en club.

Le plus dur, c’est de se lancer

Les médecins conseillent de tenir déjà trois semaines pour commencer, car à ce moment-là, les bénéfices physiques se font déjà sentir et la motivation devient plus facile. Faire du sport, c’est sans limite d'âge mais il y a quand même une question d’entrainement car à partir de 30 ans on perd 5 a 10% de sa capacité respiratoire tous les 10 ans. Par ailleurs, après 40 ans, il est conseillé de voir un médecin avant de reprendre une activité sportive un peu intense.     

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le billet sciences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.