L'invité éco, France info

Covid-19 : Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde, propose un "certificat sanitaire électronique"

Le patron du tour-opérateur demande aussi au gouvernement de rendre plus "claires" les aides apportées au secteur. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du monde, était l\'invité éco de franceinfo jeudi 18 février.
Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du monde, était l'invité éco de franceinfo jeudi 18 février. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Les restrictions de voyage se multiplient avec la pandémie de Covid-19 et le secteur fait les comptes. L’an dernier, Air France–KLM a perdu plus de 7 milliards d’euros. En 2020, les voyages aériens internationaux ont reculé de 75%. Invité éco de franceinfo jeudi 18 février, Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du monde, réclame la création d’un "certificat sanitaire électronique".

Selon lui, ce certificat serait "beaucoup plus souple" qu’un passeport vaccinal : "Vous collectez toutes les données de la personne, ses vaccins, sa sérologie, ses tests, et en fonction des politiques sanitaires des différents pays, vous présentez la donnée nécessaire."

Pour Jean-François Rial, ce certificat serait un moyen efficace de "fluidifier le système". Le vice-président du Seto (syndicat des entreprises du tour-operating) estime que ce document électronique n’enfreindrait pas la protection de la vie privée : ceux qui lisent les données ne pourraient pas les stocker.

Un manque de clarté

Voyageurs du Monde a perdu 90% à 95% de son activité. Son PDG demande au gouvernement d’être plus "clair" sur les aides apportées au secteur : "On voudrait par exemple qu’on nous dise qu’on a droit au chômage partiel à 100% jusqu’à fin juin si notre activité baisse d’au moins 90%. On voudrait avoir une garantie de la prise en charge de 70% de nos charges fixes jusqu’à fin juin, si notre activité baisse de 90%."

"Le gouvernement nous aide beaucoup, insiste Jean-François Rial, mais s’il nous annonçait plus clairement et plus vite les choses, ça donnerait de la visibilité et ça empêcherait certaines entreprises de licencier parce qu’elles sont inquiètes."

Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du monde, était l\'invité éco de franceinfo jeudi 18 février.
Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du monde, était l'invité éco de franceinfo jeudi 18 février. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)