CAN 2022 : Chaker Alhadhur, le gardien héroïque des Comores, vend son maillot pour la bonne cause

écouter (2min)

Le 25 janvier, Chaker Alhadur se retrouvait gardien de l'équipe de football des Comores pour la première fois de sa vie, en pleine Coupe d'Afrique des nations, à cause du Covid-19. Il annonce désormais mettre aux enchères le maillot porté pour le match au profit d’associations caritatives.

Article rédigé par
Marion Lagardère - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Chaker Alhadur a décidé de mettre son maillot en vente, comme il l'a annoncé le 8 février 2022 sur son compte Twitter; (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

C'est aussi ça la marque des champions. Outre la victoire du Sénégal, c’est sans doute l’évènement qui a suscité le plus de commentaires lors de la Coupe d’Afrique des nations, qui s’est terminée dimanche : l’équipe des Comores, privée de ses trois gardiens de but pour cause de Covid-19, a été contrainte, en huitièmes de finale face au Cameroun le 25 janvier, d’envoyer l’un de ses défenseurs, Chaker Alhadhur, 1,71 mètre, dans les cages. Il n’avait jamais occupé ce poste de sa vie mais a réalisé une série d'arrêts mémorables.

Quinze jours plus tard, il met aux enchères le maillot qu’il a porté ce soir-là au profit d’associations caritatives. Il l’a annoncé sur Twitter, photo du trophée à l’appui : un maillot bleu où un numéro 3 a été scotché par dessus le 16 qu’on lui a interdit de porter.

Le Cameroun a remporté le match 2-1 : un score qui ne reflète pas le parcours épique des Comores, le panache, la détermination et surtout la débrouille, incarnée particulièrement par Chaker Alhadhur. Jusqu’à la dernière minute, il s’est cru défenseur, il a cru qu’un des gardiens jouerait, que les organisateurs feraient une dérogation. C’est en voyant son visage sur l’écran géant du stade, juste avant le coup d’envoi, qu’il a compris. On lui donne des gants et on lui colle le fameux numéro trois sur le dos.

"Là, confie le natif de Nantes à France Bleu, je compris que c’est sérieux. À ce moment-là, je me sens terriblement seul, j’avance vers le but et je me dis : ‘Mais qu’est-ce que je fais là ?’" Pas le temps de méditer, l’arbitre siffle le début de la rencontre. Commence alors une série d’arrêts improbables mais diablement efficaces d’Alhadhur, avec la tête, les pieds, et même une galipette inqualifiable. 

Le Cameroun ne marque que deux fois et les Comores repartent avec l’une des défaites les plus glorieuses de l’histoire du football, inspirant un engouement incroyable sur les réseaux sociaux pour cette équipe avec très peu de moyens, représentant l’un des pays les plus pauvres d’Afrique, 106e PIB mondial. D’où le geste de Chaker Alhadhur, 30 ans, qui joue en Ligue 2 en France, à Ajaccio : vendre ce maillot mythique pour pouvoir reverser l’intégralité des bénéfices à des associations aux Comores. L’une vient en aide aux orphelins, l’autre construit des accès à l’eau potable. Comme dit l’expression consacrée : "Superbe geste du gardien !"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.