L'été des chefs, France info

L'été des chefs. Pierre Gagnaire : "L'été de mes 16 ans, bye bye les filles et la mer, j'entrais dans la vie active !"

Le chef multi-étoilé Pierre Gagnaire doit sa réussite à sa créativité. Il rouvrira son restaurant triple étoilé début septembre.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Pierre Gagnaire, chef cuisinier.
Pierre Gagnaire, chef cuisinier. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Manger chez Gagnaire, c’est la certitude d’une fête des papilles et d’une surprise permanente dans l’assiette. Parce que ce virtuose des fourneaux crée au jour le jour, en improvisant selon les produits et son humeur. Et l’été, son humeur est vagabonde.

"Les forêts profondes, les ruisseaux qui chantent, les magnifiques fruits, l'amour, la chanson de Montant À bicyclette. C'est tout ça l'été ! Et pour quelqu'un de la ville comme moi, c'est surtout à partir du 15 août", souligne Pierre Gagnaire.

Pierre Gagnaire va donc reprendre ses activités à plein d’ici quelques jours, à la rentrée de septembre, dans ses différents restaurants, dont le triple étoilé Pierre Gagnaire, rue Balzac à Paris. Il aime aussi l’été pour une raison plus intime : "Par un bel été en 1966, je reçois un coup de téléphone pendant mes vacances et on me dit de commencer le 16 août parce que le patron d'apprentissage que j'avais choisi m'attendait. Donc bye bye les filles, bye bye la mer, et je rentrais dans le monde du boulot !" 

Le pêché migon de Pierre Gagnaire serait un verre de Châteauneuf blanc, en toute modération. Peut-il, ce verre, accompagner sa suggestion dans l'émission ? Sans aucun doute. Il s'agit en effet de courgettes en salade avec des éclats de chèvre congelé. C’est bien là toute l’émotion de la cuisine signée Pierre Gagnaire.

Pierre Gagnaire, chef cuisinier.
Pierre Gagnaire, chef cuisinier. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)