L'été des chefs, France info

L'été des chefs. Amandine Chaignot : "L'été on a du temps pour soi, et Paris se vide"

Amandine Chaignot a ouvert Pouliche, à Paris, moins de six mois avant le premier confinement. Elle aime l'été à Paris, pour son rythme différent.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Amandine Chaignot, chef du restaurant \"Pouliche\" à Paris, le 29 avril 2020.
Amandine Chaignot, chef du restaurant "Pouliche" à Paris, le 29 avril 2020. (FRANCK FIFE / AFP)

Formée auprès de Jean-François Piège, d’Éric Fréchon ou de Yannick Alléno, Amandine Chaignot a voulu ouvrir sa propre adresse, Pouliche, dans le 10e arrondissement de Paris. C’était en octobre 2019. Autant dire que l’an dernier, elle a vécu un été inédit, et celui-ci risque de l’être aussi. "Moi, je pense qu'on va avoir des touristes européens, et des touristes français aussi. C'est l'occasion pour des gens qui n'habitent pas à Paris de venir découvrir la capitale", souligne Amandine Chaignot.

Une capitale qui vit à un rythme différent durant l’été. Amandine Chaignot, originaire de la région parisienne, apprécie cette saison. "J'aime bien Paris l'été, car la ville se vide. On a du temps pour soi. Il y a moins de monde, moins de voitures."

Son ingrédient fétiche est le beurre, et son péché mignon les curlys. Ces petites chips croustillantes pour les apéros, qui lui rappellent son enfance, ouvrent l’appétit à un plat d’été comme celui que vous suggère Amandine dans l'émission : une salade de pastèque.

Notez qu’en ce mois de juillet, Amandine Chaignot ouvre en plus de Pouliche une nouvelle adresse, Café de Luce, à Montmartre.

Amandine Chaignot, chef du restaurant \"Pouliche\" à Paris, le 29 avril 2020.
Amandine Chaignot, chef du restaurant "Pouliche" à Paris, le 29 avril 2020. (FRANCK FIFE / AFP)