Cet article date de plus de trois ans.

Jardin. Le pommier d'amour. Attention aux fruits toxiques pour les enfants

écouter (2min)

Avec notre maître jardinier, on prend soin d'un pommier d'amour, une plante de la famille de la tomate, et on lit "Les mots de l'olivier" ou l'histoire millénaire des arbres dans "Écoute l'arbre et la feuille".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le pommier d'amour et ses fruits rouges à ne pas porter à la bouche... (SNHF)

Céline à Saint-Gratien dans le Val-d'Oise m’écrit : "Je possède un pommier d'amour, en pot, sur mon balcon. Il est actuellement couvert de fruits rouges. Dois-je le rentrer à la maison cet hiver ?"

Céline, le pommier d'amour est une plante vivace, légèrement arbustive, souvent cultivée en annuelle par les horticulteurs fleuristes. 
Avec l'automne, cette plante de la famille de la tomate se pare de fruits sphériques souvent rouge-écarlate ou orangé. Attention, ses fruits sont toxiques, les enfants ne doivent pas les porter à la bouche.

Ce solanum craint les hivers froids et humides

Cependant, je l'ai déjà vu supporter l'hiver en ville, où il peut se ressemer facilement dans les jardins abrités. En fin d'automne, on peut le rentrer dans un local sain, aéré et surtout lumineux. La température de la pièce ne doit pas être supérieure à 15°.

Arrosez régulièrement. Le pommier d'amour ne doit pas manquer d'eau tant qu'il porte des fruits, sinon, ils chutent. On peut ajouter tous les 15 jours environ un engrais "spécial tomates" à l'eau d'arrosage. Arrêtez l'engrais lorsque tous les fruits seront tombés, et raccourcissez les rameaux de moitié. Grattez la surface du pot avec une vieille fourchette. Le terreau a toujours tendance à former une croûte.

Réduisez les arrosages en période de repos

Au printemps afin d’éviter les chocs thermiques qui lui font perdre ses feuilles, attendez les premiers rayons du soleil pour le remettre sur le balcon.

Du côté des beaux livres 

L'olivier et depuis des millénaires le symbole même de la civilisation méditerranéenne. Il est à l'origine d'une fabuleuse histoire plongeant ses racines dans nos mythes fondateurs. Vient de paraître aux éditions Cherche-Midi, Les mots de l'olivier d'Éric Dautriat, un écrivain-jardinier qui soigne avec passion une petite oliveraie en Provence.

Également chez votre libraire, dans la série des beaux livres, découverte poétique de la nature, David Haskell, écrivain et biologiste, nous propose Écoute l'arbre et la feuille. Les arbres racontent une histoire millénaire...Si nous savions les entendre ! Un brillant manifeste amoureux de la nature et des arbres, aux éditions Flammarion.    

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jardin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.