Jardin, France info

Jardin. Cultivez vos cornichons

Régalez-vous de cornichons fins, extra-fins, à l'estragon, au piment, ou à la russe.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Champs de culture de cornichons. 
Champs de culture de cornichons.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Extra-fins, à l'estragon ou au piment...Cultivez vos cornichons et découvrons aujourd'hui les cornichonneurs français.

Les cornichons que nous consommons en France sont à 99% semés et récoltés à l’étranger. Dans les années 80, les grandes marques ont délocalisé toute la production en Inde (le climat autorise jusqu'à trois récoltes par an) et en Europe de l’Est (coûts de main-d'œuvre moins élevés).

Récoltez-les très régulièrement

Mais depuis trois ans, le cornichon français est de retour. Aujourd’hui, une douzaine d’agriculteurs le cultivent sur une soixantaine d’hectares, notamment dans la Sarthe. De quoi alimenter 1% du marché français pour le moment.

Aline Martin, responsable marketing et communication, le Jardin d\'Orante. 
Aline Martin, responsable marketing et communication, le Jardin d'Orante.  (ISABELLE MORAND / FRANCE INFO / RADIO FRANCE)

Les cornichons se sèment de préférence au printemps pour être récoltés en été. Espacez les pieds de 60 cm en tout sens, dans un terrain très ensoleillé. N'oubliez surtout pas de les pailler et de les arroser. Si vous respectez ces conseils, la récolte sera abondante.

Aline Martin, du Jardin d’Orante, l’entreprise qui a relancé la culture en France précise : "Un plant de cornichon peut être très généreux et donner de 30 à 50 fruits. Cela veut dire que l’on peut faire plusieurs bocaux. Le nombre de bocaux dépend de la taille à laquelle sera récolté le fruit. Plus on laisse le temps passer, plus les cornichons seront gros et lourds. Si vous les préférez petits et croquants, la récolte doit être très régulière."

Un mois de patience avant dégustation

Si vous n’avez pas assez de cornichons pour faire un bocal, frottez votre récolte avec un torchon (les cornichons sont épineux). Puis, conservez-les au réfrigérateur le temps d’en cueillir d’autres et de passer à la phase transformation. Il vous faudra du vinaigre, de l’estragon ou des aromates qui vous font envie.

Lancez-vous, c’est facile : "Faites réchauffer du vinaigre à la casserole. Puis, remplissez le bocal avec les cornichons recoltés. Ajoutez le vinaigre chaud, de l’estragon pour une "recette grand mère" ou d’autres aromates pour des goûts plus originaux. Refermez le bocal, renversez-le comme le faisaient nos grands mères avec les conserves de haricots.

Placez les bocaux dans un endroit frais et sec. Au bout d’un mois l’osmose entre les aromates et les fruits se sera faite. Le cornichon sera devenu condiment et vous pourrez le consommer à votre guise. Les bocaux se gardent une bonne année."

Récolte de cornichons à la fraîche. 
Récolte de cornichons à la fraîche.  (ISABELLE MORAND / REITZEL / FRANCE INFO / RADIO FRANCE)

Pour soutenir les cornichonneurs français

Vous trouverez sur Le jardin d'Orante un kit pour cultiver vos cornichons. Son prix : 3 euros, intégralement reversés à l’Association des cornichonneurs français. Une façon de soutenir les 12 agriculteurs qui se sont lancés dans l’aventure. 

Merci à Aline Martin, responsable marketing et communication, Reitzel SA.  

Champs de culture de cornichons. 
Champs de culture de cornichons.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)