Jardin, France info

Jardin. Comment récolter courges et potirons

C’est le moment de récolter les cucurbitacées, elles arrivent à maturité au potager.

Courges et potirons
Courges et potirons (DIMITRI KALIORIS / ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Les courges et potirons arrivent à maturité au potager. Comment les récolter et bien les conserver. Il y a d’un côté les courges et les potirons qui vont passer à la casserole. Et de l’autre côté, les courges d’ornement, les coloquintes qui, elles, ne sont pas comestibles mais qui vont servir de décoration dans la maison ou sur les rebords de fenêtres.

Mûres ou pas mûres ?

Le souci, c’est de savoir reconnaître une courge bonne à récolter. Les conseils de David Henriet, jardinier dans les Hauts de France et auteur d’un livre sur la planète des courges :
"Il faut l’observer, regarder si le feuillage a commencé à disparaître. Et surtout, il faut la toquer avec le poing. Si ça sonne creux, c’est le signe d’une courge qui commence à être à maturité. On va alors pouvoir la récolter et la conserver dans les meilleures dispositions". 

Potager de Saint-Jean de Beauregard
Potager de Saint-Jean de Beauregard (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Tuiles, pot retourné ou lit de paille ?

Si la courge ne sonne pas creux, laissez-la mûrir encore un peu. Mais il va falloir la protéger de la fraîcheur matinale ou des pluies, car elle peut vite pourrir. On peut poser le fruit sur une tuile, mais c’est risqué !

Les limaces aiment bien se réfugier la nuit sous les tuiles. Elles ont vite fait de repérer le festin qui les attend à l’étage du dessus. Mieux vaut donc installer vos courges, en hauteur, sur un pot retourné ou leur préparer un lit douillet de paille. La paille va emmagasiner la chaleur toute la journée et la restituer au fruit dans la soirée, tout en l’isolant complètement de l'humidité du sol.

Jamais au réfrigérateur !

Les courges et potirons sont des fruits gorgés d’eau qui ne supportent ni le gel, ni le froid, ni l’humidité. Alors, comment bien les conserver ? Les conseils de David :
"Une fois que la courge est coupée, il ne faut pas la mettre dans un endroit trop froid. Soit on la consomme entièrement, on en fait de nombreux potages et on congèle. Soit on la coupe en petits morceaux et on la partage avec les voisins. Surtout, une courge ne se conserve jamais au frigo. Soit on la conserve entière au sec, soit elle est débitée et conservée au congélateur". 

Graines en stock

Un dernier conseil. Vous pouvez prélevez les graines et les manger fraîches ou grillées au four. Vous pouvez aussi les sécher dans du papier absorbant, les stocker dans une enveloppe ou un sachet en papier. Vous les ressèmerez au printemps prochain.

David Henriet, jardinier dans les Hauts de France, auteur d\'un livres sur les courges
David Henriet, jardinier dans les Hauts de France, auteur d'un livres sur les courges (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Merci à David Henriet qui a testé 120 variétés de cucurbitacées dans trois jardins du Nord. Il a réuni ses conseils de culture et sa sélection de meilleures variétés dans un ouvrage que je vous recommande :
Courges, melons et autres cucurbitacées, éditions Ulmer.

Sur l’agenda de ce samedi

Journées des plantes et art du jardin, à Jossigny (Seine-et-Marne). Expo-vente de plantes et des ateliers pour apprendre à sculpter des citrouilles ou tailler de grands arbres. Et une belle expo du journaliste et photographe Philippe Ferret.  

Jardins ouverts en Île-de-France. Au programme : 300 animations autour du potager dans 115 jardins (fermes urbaines, jardins partagés ou ouvriers, monuments historiques, jardins privés ou pédagogiques etc.).  

Entre cours et jardins, Le Mans (Sarthe). Une occasion unique de découvrir 23 jardins secrets de la cité Plantagenêt. La promenade dans les patios, les jardins en terrasses ou les espaces verts des hôtels particuliers est merveilleuse.  

Fête des plantes rares et de collection, La Feuillerie, Celles (Belgique). Un rendez-vous incontournable pour les fous de plantes.        

Purins et potions au jardin, Les jardins de l’Albarède, Saint-Cybranet (Dordogne). Pour apprendre à réaliser une décoction de prêle, un purin d’ortie…

Courges et potirons
Courges et potirons (DIMITRI KALIORIS / ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)