Cet article date de plus de trois ans.

Ventes d’armes françaises au Yémen : le journaliste Mathias Destal raconte son audition à la DGSI

écouter (3min)

Après avoir révélé l’utilisation d’armes françaises dans le conflit meurtrier au Yemen, via l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, les cofondateurs du média d’investigation Disclose ont été entendus par les services de renseignement.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Mathias Destal, de Disclosure, à franceinfo le 15 mai 2019 (RADIO FRANCE)

Une enquête préliminaire est ouverte pour "compromission du secret de la défense nationale", le site s’étant appuyé sur une note confidentielle.
"Nous avons gardé le silence", explique Mathias Destal, qui dénonce une tentative d’intimidation. Il dit n’avoir aucun regret d’avoir sorti cette enquête, qui a permis d’ouvrir le débat sur les ventes d’armes par la France.  

Revoir l'émission en intégralité :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.