Culture d'été. One More Joke, un spectacle de stand-up au premier étage de la tour Eiffel

écouter (3min)

"Culture d'été" c'est chaque jour le coup de cœur culturel de franceinfo. Dimanche 29 août, le plateau de stand-up One More Joke investit le salon Gustave Eiffel, au premier étage de la tour. 

Article rédigé par
Claire Leys - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le comédien et humoriste Baptiste Lecaplain. (JOEL SAGET / AFP)

"C'est lunaire, on ne peut pas faire plus mythique à Paris !", s'enthousiasme le comédien Baptiste Lecaplain. Pour la première fois, des humoristes vont tâcher de faire rire depuis le premier étage de la tour Eiffel, où des chanteurs comme Johnny Hallyday se sont déjà produits. Le comédien, originaire de la Manche, n'avait jamais envisagé de pouvoir jouer un jour dans un tel endroit. 

"Redémarrer la saison artistique ainsi, je trouve que c'est complètement fou."

Baptiste Lecaplain, humoriste

à franceinfo

Baptiste Lecaplain jouera un extrait de son nouveau spectacle, Voir les gens, devant les quelque 200 spectateurs attendus dans le salon Gustave Eiffel, au premier étage de la tour. Au programme également, Doully, Edgar Yves, Jérôme Niel, Vérino, Camille Lavabre, Pierre Thévenoux et Marine Léonardi. Chacun d'entre eux aura une dizaine de minutes sur scène. Et l'humoriste prévient les spectateurs : "Je pense qu'on va tous faire des vannes sur la tour Eiffel, on va forcément rebondir dessus."

Après les confinements, "la rentrée des classes"

Cette soirée exceptionnelle est plus que bienvenue pour les artistes, qui ont tous été privés de scène pendant la pandémie. Baptiste Lecaplain a même imaginé qu'il n'allait plus jamais jouer. "On écrira nos spectacles, on les captera en streaming, et puis ce sera terminé", craignait-il.

"On a tous décalé nos tournées d'un an, un an et demi, voire même annulé des dates. Donc il y a une vraie excitation, ça fait vraiment rentrée des classes."

Baptiste Lecaplain, humoriste

à franceinfo

Ne pas forcément rire du Covid

Pas question pour l'humoriste de tenter de faire rire sur le Covid. "Je n'aime pas rappeler le quotidien aux gens quand ils viennent s'asseoir. Ce n’était pas mon truc d'écrire sur les sujets d'actualité, et ça le sera encore moins maintenant. Je parle du fait que je suis papa, de l'infidélité dans le couple." Modeste, il estime que son spectacle, qu'il devait jouer avant l'épidémie, est "un peu une pièce de musée" qu'il a hâte "de sortir."

Avant la tour Eiffel, l'équipe du One More Joke, le plateau de stand-up à l'origine de la soirée, avait déjà investi un parking souterrain, ou encore le musée du Louvre. "L'étape d'après, c'est Jeff Bezos, et on va partir dans une fusée", rêve Baptiste Lecaplain. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture d'été

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.