France Info numérique, France info

L'Etat islamique ultra-présent sur les réseaux sociaux

Les combattants djihadistes en Irak et en Syrie mènent une guerre d'images en ligne, Youtube se lance dans le crowdfunding et des policiers américains se dotent de mini-caméras.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les combattants de l'Etat islamique doublent leur offensive terrestre en Irak et en Syrie d'une offensive en ligne © Capture d'écran Justpaste.it)

Comme pour le journaliste américain James Foley, c’est via une vidéo en ligne que l’Etat islamique a revendiqué la décapitation d’un second journaliste, Steven Sotloff. Depuis le début de son offensive en Irak et en Syrie, l’organisation djihadiste a mis au point une stratégie de guerre numérique.

Loin des vidéos statiques du début des années 2000 d'un Ben Laden lisant religieusement son message contre l'Occident, cette nouvelle génération de combattants diffuse des images violentes et légendées sur une plateforme d'hébergement polonaise, Justpaste.it. Elles sont ensuite relayées à plus grande échelle sur leurs comptes Twitter en plusieurs langues.

L'objectif : terrifier les populations locales et occidentales mais aussi recruter. Les nouvelles recrues participent d'ailleurs au tournage de vidéos extrêmement scénarisées comme ce Canadien qui met en avant son parcours lambda avant de rejoindre les combattants. 

Après l'exécution du journaliste américain James Foley, les autorités américaines ont intensifié leurs efforts de contre-propagande numérique, pour dissuader notamment les djihadistes sur le départ avec le hashtag  (Réfléchis bien, il est temps de revenir en arrière).

Les géants de l'Internet se mobilisent également mais leur portée est limitée. Facebook modère les contenus violents mais n'a pas accès à un grand nombre de comptes privés. Twitter ne peut retirer des tweets qu'à postériori. D'après le quotidien britannique The Guardian, les combattants de l'Etat islamique se sont progressivement tournés vers le réseau social alternatif Diaspora qui dispose d'un serveur décentralisé. Ce qui rend encore très difficile le retrait de contenus.

Youtube se lance dans le crowdfunding

Le crowdfunding à la sauce du géant américain de la vidéo en ligne s'appelle le "fan funding". Les internautes pourront verser de l'argent à leurs coups de coeur, relève le site spécialisé Androïd Police. Cette option disponible uniquement pour l'instant aux Etats-Unis, au Mexique, en Australie et au Japon devrait être prochainement lancée en France. 

Youtube récupère une commission à chaque donation. Par exemple, si un internaute donne 10 dollars, soit un peu plus de 7.50 euros, le site recouvrera 50 centimes.

Un symbole des Pink Floyd, la Battersea Power Station, bientôt converti en résidence de luxe

La centrale à charbon avec ses 4 cheminées figure sur la couverture de leur album "Animals" sorti en 1977. Un cochon gonflable, comme leur chanson célèbre "Pigs", la survole. Inutilisée depuis une trentaine d'années, des architectes vont transformer ce vestige d'un Londres industriel en une résidence de luxe entourée de bureaux.

Les Londoniens font déjà pression pour ne pas que les cheminées mythiques disparaissent, nous raconte le bureau londonien de la chaîne américaine CNN.

Les policiers de Ferguson aux Etats-Unis s'équipent de mini-caméras

A Ferguson où de violentes émeutes ont eu lieu après la mort d'un jeune Noir, Michael Brown, tué par un policier blanc, deux entreprises ont offert une cinquantaine de mini-caméras aux policiers. Elles se placent à la poitrine, au niveau de l'épaule ou des lunettes de soleil, précise le journal local le Saint-Louis Post Dispatch. 

Utilisées depuis ce week-end, les policiers pourront se servir des images en tant que preuve ou moyen de dissuasion pour éviter les débordements.

En France, la police et la gendarmerie testent également ce dispositif dans certaines zones de sécurité prioritaire comme à Nîmes ou à Mulhouse. Les caméras se mettent en marche à la demande de l'agent. Elles visent surtout à lutter contre les contrôles aux faciès. 

(Les combattants de l'Etat islamique doublent leur offensive terrestre en Irak et en Syrie d'une offensive en ligne © Capture d'écran Justpaste.it)