franceinfo golf, France info

franceinfo golf. Une première victoire française cette saison ?

Mike Lorenzo Vera a viré en tête hier soir à l'issue du deuxième tour du tournoi de Doha au Qatar sur le circuit européen. Il pourrait remporter demain le premier grand succès de sa carrière.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Mike Lorenzo Vera leader au Qatar Masters.
Mike Lorenzo Vera leader au Qatar Masters. (Twitter / European Tour)

Il n'a pas réussi de trou en un, comme l'australien Deyen Lawson pour le plus grand plaisir des commentateurs, et des quelques spectateurs présents, mais il a su se jouer des rafales de vents aux portes du désert pour rester tout en haut du classement.

Un joueur prudent

À 34 ans, Mike Lorenzo Vera a terminé sa deuxième journée à moins quatre, pour rester en compagnie des sud-africains Harding et Coetzee, à huit coups en dessous du par total. Pas de quoi provoquer un élan d'optimisme débordant chez ce joueur basque toujours prudent.


"J'ai juste eu un petit loupé d'énergie parce que le réveil était vraiment très tôt ", explique Mike Lorenzo Vera," j'ai perdu deux coups sur le 16, alors que j'avais mis un drive magnifique à huit mètres du drapeau et je prends trois putts. Sur le un, un par cinq et je fais un bogey horrible, je sentais que je perdais pied et j'ai réussi finalement à me remettre en route et c'est vraiment canon."


Mike Lorenzo Vera a intégré l'élite du golf européen à 22 ans avant de se voir rétrograder deux ans plus tard pour entamer cinq saisons de purgatoire en deuxième division. Mais ces trois dernières années, il a su tout mettre en oeuvre pour performer.

Les conseils de la psychologue de Teddy Riner

Troisième de l'Open de France il y a deux ans, deuxième de l'Open de Sicile en mai dernier, troisième en Suisse en septembre, il court toutefois toujours après son premier succès sur le circuit européen, confirme Patrice Barquez, en charge du secteur professionnel à la fédération française de golf.

"Il est allé prendre des informations et des renseignements auprès des plus grands entraîneurs européens, que cela soit au niveau du putting ou au niveau du grand jeu. Il s'est aussi entouré de Meriem Salmi, une grande psychologue du sport français qui travaille toujours notamment avec Teddy Riner, pour aller chercher cette victoire, le plaisir de la gagne.

Il met tout de son côté pour aller chercher une victoire, après vous avez beau bien travailler, ce n'est pas pour ça que vous allez gagner, et contrairement à ce que l'on peut penser, même si c'est le joueur tricolore le plus régulier depuis deux ans, il a quand même ce goût amer, il n'a pas encore gagné et quand vous êtes un champion, c'est dur à accepter."


Mike Lorenzo Vera, 133e mondial et numéro deux tricolore va devoir montrer sa force mentale dans les deux derniers tours. Adrien Saddier 36e à cinq coups, est le seul autre tricolore à avoir franchi le cut. Deuxième la semaine dernière à Oman, Clément Sordet s'est fait éjecter après les deux premiers tours, tout comme Raphaël Jacquelin ou Romain Langasque. Victor Dubuisson a déclaré forfait après le premier tour.

Mike Lorenzo Vera leader au Qatar Masters.
Mike Lorenzo Vera leader au Qatar Masters. (Twitter / European Tour)